Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 00:03

Sarkozy Acte II

Nicolas Sarkozy

Si ce quinquennat était une pièce de théâtre, mi-grotesque mi-tragique, l'affaire Bettencourt serait son acte II. Acte I ? Le Fouquet's. L'Acte III sera-t-il de goudron et de plumes ? On peut l'imaginer tant cette affaire frappe le pouvoir en plein cœur. Pas seulement par les accusations de financement illégal contre le président de la République. Mais aussi parce qu'elle tourne en débâcle la bataille culturelle centrale du sarkozysme.

Sarkozy s'était en effet juré dès son élection fêtée au Fouquet's de réhabiliter les riches. Je les aime et je veux les faire aimer aux Français disait-il.

En vrai, ce n'était pas une histoire d'amour mais d'argent. Il lui fallait rendre acceptable le bouclier fiscal ou le double salaire de Proglio. A droite, il a vite gagné la partie. De nouveaux chefs ont été promus, qui ne sortent plus de l'ENA mais des cabinets des avocats d'affaires. Restait le plus dur : convaincre le peuple.

Or la France n'est pas les Etats-Unis que Sarkozy tient pour modèle. Là-bas il est bien vu qu'un président fréquente des milliardaires et choisisse ses ministres dans les milieux financiers ou industriels dominants. L'argent qu'a touché Obama de Wall Street à la veille de la crise des subprimes n'a pas choqué.

Mais la France est le pays de l'abrogation des privilèges. La richesse n'y est pas vue comme illégitime sauf si elle rompt l'égalité des citoyens. Ajoutez à ce vieux fond la crise qui montre que des actionnaires irresponsables parviennent à fixer la politique des gouvernements et à faire payer le peuple à travers eux. Les relations étroites entretenues entre le pouvoir et l'argent, spectaculairement revendiquées dès 2007 au Fouquet's ou sur le yacht Bolloré, sont donc devenues intolérables.

Dès lors la rentrée politique du gouvernement est menacée. Quelle sera la crédibilité de Woerth lorsqu'il chantera les soi disant efforts partagés de la réforme des retraites ? Et de Sarkozy quand il défendra son plan d'austérité qui taille dans les dépenses publiques sans jamais solliciter la richesse privée ?

Or ils se sont mis eux-mêmes dans une seringue en alimentant l'inquiétude sur les déficits et en déclarant que les agences de notation étaient les meilleurs juges de la politique des Nations. Les échéances de refinancement de la dette ne seront pas repoussées ! Les riches sont des maîtres cruels pour ceux qui acceptent de les servir.

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 01:18

Partager cet article

Repost0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 00:02

fdg.pngLes élus qui soutiennent le Front de Gauche au conseil municipal étaient tous à la manif de Rouen , ce jeudi 24 Juin,  Petit argumentaire pour soutenir la retraite à 60 ans.

Beaucoup de partis politiques nous disent qu’il est nécessaire de réformer le système de retraite.

Certains le disent avec un réel espoir de conserver un système qui repose sur la répartition entre générations. D’autres nous expliquent qu’il faut réformer mais que la seule solution est le faire travailler les salariés plus longtemps.

Le système de retraite tel qu’il est organisé depuis le CNR repose sur la répartition et le plein emploi

En fait les difficultés du système sont essentiellement dues au système capitaliste et la mondialisation que celui-ci a instaurée.

La répartition c’est celle des richesses que crée le pays (PIB) et dans le PIB quelle part revient aux salaires et quelle autre pour rémunérer le capital  en 40 ans la part des salaires dans le PIB a baissé de 10% Ceci représente un transfert des salaires vers le capital d’environ 120 Milliards d’Euros

Le COR (Conseil d’Orientation des Retraites) dans son dernier rapport indique que pour 2020 il manquerait  40 … milliards d’€ (à comparer avec les 120 Milliards pris sur les salaires : c'est-à-dire que simplement en récupérant ces sommes pris, par le capital, sur les salaires on annulerait le problème immédiat de financement. C’est pourquoi la lutte pour l’augmentation des salaires est importante et juste !)

Selon ce rapport, le PIB devrait avoisiner 3900 Milliards d’Euros en 2050 (2000 Milliards en 2006)

Dans le même temps, selon le COR, en 2006 il ya avait 10 actifs pour 6 retraités et 2050 il y aurait 10 actifs pour 9 retraités.

Si on calcul le ratio des revenus possibles pour 10+6 soit 16, équivalents, personnes en 2006 avec 2000 de revenu PIB  cela donne  125

Si on fait le même calcul 2050 (3900 pour 19 personnes) on obtient un ratio de 205

Les chiffres  en valeur absolus  ne sont pas importants ce qui importe ce sont  les ratios.

On voit bien que l’argent est disponible et existe puisse qu’il y a beaucoup plus d’argent disponible par habitants en 2050 qu’en 2006.

Ce qui ne va pas c’est la répartition entre ce qui doit revenir aux habitants et ce qui revient pour la rémunération du capital.

Selon nous, au front de gauche, la retraite est un véritable problème de société et de répartition de la richesse crée.

Nous dire qu’il faut travailler plus longtemps parce que nous vivons plus longtemps n’est seulement vrai que si tout était  sans changement.

Or, on voit bien que d’une part il y a déjà actuellement, une mauvaise répartition (10% de moins pour les salaires en 40 ans ) et que d’autre part la masse des richesse crées  sera plus importante (prévision 3900 Mil d’Euros et même si les estimations étaient fausses de 30% cela resterait largement suffisant pour financer les besoins sociaux)

Donc tous ceux qui argumentent pour repousser l’âge légal de départ à la retraite (60ans) et ou ceux qui proposent de cotiser plus longtemps pour un départ à taux plein (42 43 44 ans) et bien ceux la sont globalement d’accord pour répartir la richesse de façon de plus en plus favorable à la rémunération du Capital

Au Front de gauche nous demandons une nouvelle répartition des richesses qui permette un départ à 60 ans à taux plein du dernier salaire

Une manisfestation qui fera date avec 40 000 personnes.IMG_1307.JPG

Partager cet article

Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 23:47

Comme beaucoup d'entre vous j'ai participé à la grande manifestation de Rouen pour sauver la retraite à 60 ans, avec le Parti de Gauche, démonter les mensonges de la réforme des retraites, voir la vidéo ci dessous;er un commentaire

La réforme des retraites annoncée par le gouvernement s'appuie sur une série de contre-vérités concernant l'espérance de vie, le travail et la situation économique du pays. Dans cette vidéo de "la Télé de Gauche", Jean-Luc Mélenchon démonte quelques uns de ces mensonges, en montrant qu'il est possible d'améliorer les retraites et de garder la retraite à 60 ans, en partageant autrement les richesses et en ayant une politique volontariste de création d'emplois.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 23:54
Dettes, politiques d'austérité et alternatives pour sortir de la crise

Débat Attali-Mélenchon dans Arrêt sur images

Daniel Schneidermann a invité Jacques Attali et Jean-Luc Mélenchon à débattre dans l'émission web Arrêt sur images. Au menu de ce débat : la crise des dettes, les politiques d'austérité et les pistes pour sortir de la crise.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 00:04
v

Partager cet article

Repost0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 01:52

Les Banques et la finance mondiale, comment opérent 'ils?

Pourquoi L'Europe demeure incapable de faire face à la situation?

Avons des solutions?

En marge des manifestations, Jacques Généreux nous donne explications et reflexions dans les deux vidéos ci dessous.

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 21:36

 Jean-Luc Mélenchon condamne l’attaque israélienne

 

Le 31 mai 2010 à l’Institut du Monde Arabe à Paris, Jean-Luc Mélenchon président du Parti de Gauche intervenait dans un discours en réaction à l’attaque d’une flotille humanitaire d’aide aux palestiniens dans les eaux internationales par les forces armées de l’état d’Israël. Il insiste sur la nécessaire dénucléarisation du Moyen-Orient.

En présence de Madame Hind Khoury délégué générale de la Palestine en France, de Madame Marie-George Buffet secrétaire nationale du PCF, de nombreux ambassadeurs, des personnalités venues témoigner comme M. Elias Sambar écrivain, Mme Simone Veil, et des responsables de la LDH, d’Amnesty Internationale, de France/Palestine Solidarité, ainsi que Raquel Garrido, secrétaire à l’International du PG et Alain Billon responsable national du PG pour le Maghreb et le Machrek.

Partager cet article

Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 22:37

Argent sain contre créances pourries.

Aux Etats-Unis, les créances pourries du secteur privé transférées au contribuable.

A présent, la dette de l'Europe concerne le secteur public , cette dette est transférée aux contribuables des Etats plus grands et plus solvables.

Parfois, les sauvetages ont une fin heureuse.


Qu'en sera t-il du grand renflouage européen ? Fera-t-il disparaître le problème de la dette ?, la réponse est non.

Le problème, en Europe, c'est que certains des Etats ne parviennent pas à verser les intérêts sur l'argent qu'ils ont emprunté. La Grèce, par exemple, devrait avoir une dette équivalant à 150% du PIB d'ici 2011.Avec un prêt à 5%, il faudrait une croissance du PIB de 7,5% par an simplement pour payer les intérêts.

Dans la mesure où la croissance en Grèce n'arrivera pas à 7,5%, et qu'elle sera même probablement négative... le pays s'enfoncera plus encore. On ne peut raisonnablement supposer que la Grèce pourra un jour rembourser la dette actuelle.

Les dettes grecques, portugaises, espagnoles, et d'autres sans doute, hantent le continent entier et cela n’est pas la fin.

Pour régler les mauvaises dettes ? ils faudraient les passer en pertes et profits dès que possible. Au lieu de ça, la macro-finance moderne appelle à de nouveaux renflouages. Les petites dettes deviennent grosses. Les problèmes d'aujourd'hui sont repoussés à demain.

 
Il est difficile d'imaginer comment les dirigeants européens auraient pu faire pire. L'argent est transféré du secteur privé vers le secteur public, où le retour sur investissement est généralement bien moins élevé et souvent négatif. On permet aux débiteurs d'emprunter plus, sans espoir de voir les sommes remboursées un jour,  la dette augmente, puisque le renflouage vient s'ajouter à la somme d'origine. L'activité future est privée de capitaux désormais réalloués aux gouvernements en faillite.... jusqu'à ce que le chaos se répande.

Ceux qui méritent de perdre de l'argent sont protégés, tandis que les

contruibuables subiront les pertes.

Je vous invite à écouter la vidéo de Jacques Généreux sur le sujet que j'ai mis en ligne le 16 Mai sur ce blog, c'est un peu long mais cela mérite d'être regardé pour mieux comprendre la situation du monde dans lequel nous vivons.

Partager cet article

Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 22:04

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2