Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 11:33

Résultat de l’élection municipale à Petit Couronne.

 Seulement 52% des Petit Couronnais se sont exprimés le 23 Mars.

Notre liste Petit Couronne Avenir, l’Humain d’Abord, tient à remercier les 1274 Couronnais qui nous ont soutenus.

bando-persoNotre liste citoyenne Petit Couronne Avenir, l’’Humain d’Abord, soutenue par le PG-membre FDG, a obtenu 38.64% des voix exprimées. Un gain de 2,12% par rapport aux 36.52% réalisés en 2008.

Nous constatons et regrettons qu’un Couronnais sur deux ne se soit pas prononcé pour une liste, ce qui pose à l’évidence un vrai problème de représentativité des élu(e)s.

 Ainsi, l’équipe du Maire sortant (PS-PCF-EELV-PRG usurpant en plus le logo FDG) est réélue avec 61,36% contre 63,48% en 2008. Une perte de 2,12% des suffrages, mais un résultat qui ne représente que 32% des électeurs inscrits contre 40% en 2008. Peut-on parler de victoire, après ce constat ?

 Le drôle de comportement du PCF, qui voulait diriger une liste, mais n’accepte pas de participer à la nôtre, pour finalement soutenir celle du Maire sortant, n’a fait qu’apporter de la confusion et nourri une petite partie d’abstentionnistes ou de votes nuls.

Les élu (e)s du conseil municipal ne sont aujourd’hui que les mandants de 52% des électeurs inscrits à Petit Couronne, 32% pour la liste du Maire et 20% pour notre liste. 48% n’ont soutenu personne.

La composition du conseil municipal, aggrave encore la non représentativité du vote des électeurs, le Maire a 24 élu (e)s, et nous 5 élu(e)s. Seule amélioration de ce scrutin nous aurons 1 représentant à la CREA, grâce au vote direct des citoyens.

 Notre pays doit se poser la question de son fonctionnement démocratique. Les partis politiques ou les corps intermédiaires sont aujourd’hui en crise. Il est grand temps que les citoyens se prennent en main, pour exiger des réformes profondes sur cette question. Nous avons l’intention d’y contribuer dans les six ans à venir.

Nous avons l’intention de défendre l’intérêt des Petit Couronnais, de dénoncer les duperies du Maire et de sa majorité. Car nous savons que beaucoup de choses ont étés cachées dans cette élection et que des temps difficiles s’annoncent pour notre ville, qu’elle va encore un peu plus s’endormir, continuer de perdre de son attractivité.

Alors venez rejoindre notre association citoyenne Petit Couronne Avenir, l’Humain d’Abord.

 Pour vos contacts, notre adresse mail :  « actionscitoyennes©laposte.net »

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 00:29

La communication et la participation citoyenne est l’élément essentiel d’un vivre ensemble tranquille et partagé.

Prévention – sécurité 

Nous nous engageons, contrairement à la situation actuelle, à publier régulièrement les statistiques de la délinquance remis au Maire, comme nous demandons le retour d’un poste de police nationale sur notre commune. Le local existe, il faut des effectifs. La sécurité est d’abord une responsabilité d’état due à tout citoyen. Nous n’acceptons pas des transferts de charges sur la collectivité.IMG_1600.JPG

La ville a installé depuis longtemps la protection de ses équipements publics. Le récent cambriolage de plusieurs camions dans les ateliers municipaux prouve qu’il faut voir aussi sa maintenance et  sa surveillance. Une extension de la vidéosurveillance ne peut se concevoir qu’avec la protection de la vie privée. Ceci n’exclut pas la possibilité de son extension aux points sensibles de la ville.

Notre police municipale doit être plus visible et au contact du citoyen par des rondes pédestres. Il est nécessaire de la recentrer sur sa fonction préventive et de faire respecter les arrêtés de police du Maire. Elle doit être en visites régulières dans les commerces, aux points sensibles de notre commune et associée à un réseau « citoyens-vigilants » que nous mettrons en place. Notre équipe est constituée de professionnels compétents dans la sécurité en général, Jean-Claude Vallée et Patrick Heloin.

 

La ville se doit aussi d’appliquer les règlementations. Les ralentisseurs sont hors normes. La hauteur de 10 à 11 centimètres et la pente d’accès ne sont pas respectées. Nous mettrons rapidement de l’ordre dans ce domaine. Nous pensons qu’il existe d’autres moyens de réduire les vitesses (Stop inversé sur route principal, radar pédagogique, chicane et contrôle de vitesse…). 

dos d'ane (1)

Redonner confiance aux personnels municipaux, une écoute essentielle pour éviter (suicide d'un employé sur son lieu de travail, voir photo du cortége, suite au drame). Réorganiser, rendre plus équitable les primes, valoriser et renforcer les équipes de terrain (espaces verts et voiries, écoles) sera une priorité pour l'équipe conduite par Pascal Fromentin et moi même.hommage mille

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:11

Pour notre équipe Petit Couronne Avenir, l’Humain d’Abord.

L’éducation populaire demeure structurée par deux traits constants, favoriser l’accès du plus grand nombre à la culture, d’une part, et d’autre part, l’accès aux savoirs et à la culture comme condition de l’exercice de la citoyenneté.inauguration-mediatheque.JPG

Le déploiement de ces objectifs se fait désormais dans un contexte renouvelé par la place croissante du numérique et de ses nouveaux acteurs, l’émergence de nouveaux espaces et de nouveaux médias. 

 

Aujourd’hui, les inégalités sociales ne se manifestent plus tant dans l’accès à Internet (bien que notre ville reste très en retard dans l’accès au haut débit, nous voulons y remédier) ou au matériel que dans ce que les jeunes en font, et notamment dans l’accès aux savoirs, à l’expression citoyenne et politique. Certains restent en dehors des « modèles coopératifs innovants » représentés par les communautés qui se développent autour des logiciels libres, des « fablab » (laboratoires ouverts à tous, où l’on peut concevoir et construire des objets, via ordinateur ou non).
Déjà, « de nombreuses initiatives incitent à faire davantage le lien entre éducation populaire et acteurs du numérique au sein de lieux qui leur seraient dédiés en lien avec les collectivités territoriales », voilà le projet que notre équipe veut mettre en œuvre au centre multi média. Il s’agit là aussi de redonner du souffle à la médiathèque et dans faire un lieu d’éducation populaire.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 16:46

manif rouen 012foot-shell-campagne-copie-1.jpgPlusieurs salariés, le porte-parole Yvon Scornet, le secrétaire syndical Jean Luc Brouté de la raffinerie de Petit Couronne, apportent leur soutien à la liste Petit Couronne Avenir, l’Humain d’Abord , conduite par Pascal Fromentin et Gérard Letailleur pour l’élection municipale le 23 mars, contre le Maire sortant.

Ce matin la manif à l’appel de la CGT, FO a rassemblé 2500 participants. Devant le palais de justice, Yvon Scornet a annoncé le dépôt d’offre de reprise avant la fin de semaine pour le site de Petit Couronne.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 15:47

 

Randon a-t-il peur de la vérité ? Sans doute, car il explique pour faire oublier sa très mauvaise note que nous diffusion des infos non officiels, sans citer nos références. Eh bien oui, l’observatoire des contribuables" existe bien, la preuve ! sur le site de campagne de la Liste "www.petitcouronneavenir.fr"

D’ailleurs ce site est bien connu du Maire, puisque Mr Randon s’est exprimé sur le site, pour tenter d’expliquer cette très mauvaise note.

Ensuite, ce qu'ils oublient de vous dire, c'est que les chiffres donnés par ce site sont des chiffres officiels donnés par un site gouvernemental. Encore une preuve ? 

En réalité L’observatoire des Contribuables ne font qu'établir un classement... mais n'inventent aucun chiffre.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 21:19

Le 11 novembre est un jour de recueillement en mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France. C’est aussi un appel à la paix, marqué par un lancer de pigeons sur la place du marché, je regrette cette absence, cette année.

Alors, que le régime de Vichy interdit toutes manifestations en mémoire des soldats morts en 1914-1918.

Le 11 novembre 1943, 200 maquisards de l'Ain et du Haut-Jura avaient défilé, drapeau tricolore en tête, jusqu'au monument aux morts de la ville d’Oyonnax, pour y déposer une gerbe portant l'inscription : "Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18". Depuis c’est aussi un jour de commémoration saluant l’organisation de la résistance en France. Le président de la République a eu raison de rendre hommage à cet acte de résistance.

Un devoir de mémoire ce matin à la raffinerie.

Durant ces guerres, notre pays a lutté pour sa liberté, pour préserver son indépendance et sauver sa capacité industrielle. Ce matin avec plusieurs salariés et habitants, j’ai participé à la cérémonie organisée chaque 11
novembre, à la mémoire des salariés de la raffinerie de Petit Couronne morts pendant la guerre 39/45.11 nov petro 2

Recueillement émouvant face à cette plaque commémorative de tous ces travailleurs disparus, dont les noms restent présents à travers de nombreuses familles Couronnaises.

Recueillement et détermination, un symbole fort.

 

Associant la mémoire des disparus à la résistance de ceux qui luttent aujourd’hui pour la sauvegarde de notre industrie et des emplois. Alors Monsieur le Président de la république, il faut revenir ici tenir vos promesses, rendre hommage à la résistance de ceux qui se battent pour préserver l’indépendance énergétique de notre pays, qui sont forces de propositions avec des repreneurs qui ne demandent qu’à être entendus et soutenus par les services de l’état. En ce jour de souvenir, n’oublier pas qu’aujourd’hui, la république française a aussi un devoir de faire vivre nos concitoyens par un travail et un revenu décent. 

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 19:32

Petit Couronne, la raffinerie et son avenir.

Pascal Fromentin, directeur de publication de la revue « Regard sur Petit couronne » s’entretien avec Gérard Letailleur, Maire de Petit Couronne de 1977 à 2004, conseiller municipal, en 7 questions2013-10-08-retouche--EM2014---Interview-de-G-rard-Letailleu.JPG

Question 1: Depuis novembre 2011, vous êtes très impliqué aux cotés des salariés, pourquoi cette détermination ?

La raffinerie, c’est des milliers d’emplois directs et indirects, 10% de l’activité portuaire de Rouen, des salaires, des commandes pour nos commerces, artisans et PME locale. Cette « Mémé » comme dissent les salariés a contribué au développement de notre ville, à la qualité de nos équipements, à l’installation de nombreuses familles dont des proches y ont travaillés.

Il y a donc beaucoup d’amertume à la voir s’arrêter, avec toutes les souffrances sociales qui en découlent. Comme élu local, on se doit de soutenir les salariés jusqu’au bout, en exigeant la tenue des promesses.

Question 2 : jusqu’au bout pour vous c’est quoi ?

Les promesses de Hollande en campagne présidentielle, puis de Montebourg venus dirent qu’ils sauveront le site. Doivent être tenus, la solution est politique, nationalisation temporaire ou un repreneur. Les deux restent possibles aujourd’hui, à condition de le vouloir et de nous protégé en taxant les produits importés qui ne respectent pas les mêmes règles sociales et environnementales que chez nous. Là-dessus aussi il y avait des promesses.

Question 3 : Le préfet déclare« Petroplus Stop », le Maire de Petit Couronne et la majorité des élus socialistes tiennent le même discours,  réindustrialisassions plutôt que reprise d’activité du site, qu’en pensez-vous?

Ces déclarations et positions à géométrie variables sont navrantes et nuisent à la lutte des salariés. Pires, elles désespèrent les citoyens, et discréditent l’action politique. On ne peut pas accepter l’assassinat industriel de ce site viable et rentable Ce qui est en cause c’est la défense d’une activité nationale stratégique. Il y a des solutions viables pour la raffinerie des repreneurs existent, j’ai pu les écouter (voir photo), ils sont venus présenter des dossiers sérieux.  Ils ont le pétrole, l’argent et la technicité .C’est invraisemblable qu’ils ne soient pas étudiés.DSCN8810--3-.JPG 

ci contre; réunion du 4 octobre avec les repreneurs, divers élus et syndicalistes.

Question 4 : le Préfet a annoncé plusieurs projets en perceptive, qu’en pensez-vous ?

On évoque des projets de recyclage de déchets plastiques, pire le maintien des bacs de stockage, sans que cela ne fasse réagir le Maire qui en juin dernier avait refusé cette perceptive dans une motion envoyée au préfet. L’objectif étant de réduire au minimum les terrains à dépolluées. Cette annonce reste floue et vide, qui, quoi exactement, combien d’emplois ?

 Question 5 : vous pensez que le gouvernement abandonne tous projets de reprise du site en raffinerie ?

Je constate, que les repreneurs viennent de pays émergents ayant des réserves pétrolières. Leurs volontés est d’exploiter eux même leur matière première, l’achat de la raffinerie est une opportunité pour eux. Ils sont moins exigeants en rentabilité financières que les majeurs du pétrole et la finance.

Les multinationale Total- Shell, font l’inverse, ils délocalisent  au moyen orient, en Asie,  moins de contraintes sociales, environnementales, une main d’œuvre à bas salaire permet de grossir les profits. Il y a deux logiques économiques qui s’affrontent. Total et Shell souhaitent fermer d’autres sites en Europe, alors, éviter toutes concurrences est primordiale pour faire tourner à plein les raffineries qu’ils viennent de construire  au moyen orient et en Asie et importer leurs produits finis.  

Question 6 : Pour vous l’enjeu est là et le gouvernement fera quel choix ?DSCN8846.JPG

Si l’on refuse d’étudier les dossiers des repreneurs, comme de nationaliser temporairement le site cela abouti à privilégier les grandes multinationales, la finance internationale, en rendant notre pays encore plus dépendant d’eux. Au contraire, miser sur une coopération équitable avec des pays où nous pourrions développer des stratégies économiques gagnantes à l’avenir,  vers l’Iran, l’Afrique, l’Iraq, en préservant nos emplois et notre industrie sur le territoire national me semble le bon sens. Le gouvernement et les élus socialistes locaux semblent refuser cela, alors, ils condamnent la raffinerie et trahissent. Heureusement, des socialistes comme G Filoche et Marie Noel Linemam sont venus faire entendre un autre discours concordant avec le mien et celui des élus et militants du Front de Gauche.

Question 7 : qu’elle avenir pour le site ?

 

Une reprise de l’activité en raffinerie reste de loin le meilleur projet qui serait financée par le repreneur. Une fermeture coutera très cher à la collectivité, donc aux contribuables. La simple dépollution des terrains prendra des années avec un cout dépassant plusieurs centaines de millions d’euros. Je pense que cette somme importante, serait utile au développement de la technopole du Madrillet qui stagne depuis 7 ans et pourrait créer des milliers d’emplois plus rapidement. Voilà aussi une raison supplémentaire de sauver la raffinerie, pour mieux investir ailleurs.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 19:29

http://u.jimdo.com/www61/o/s071293744c746722/img/ibed08f21730a5e1e/1382549440/std/cliquez-sur-l-image-pour-l-agrandir.jpg

L'hebdo du Maire, explique notre portefeuille d'impôt foncier, mais pas la hausse de 34% de cet impôt depuis 2007. Il écrit que le taux communal n'a pas augmenté, oui mais pourquoi n'explique-t-il pas les + 3.67% du taux de la TEOM qui proviennent d'un transfert du taux communal sur votre feuille d'impôt que la CREA reverse à la commune ?

Pour la CREA, harmonisation ne veut pas dire augmentation d'impôts.


Article de CREA LE MAG de janvier 2011

http://u.jimdo.com/www61/o/s071293744c746722/img/ia09a6836dd90e9d7/1382548652/std/article-du-magazine-de-la-crea.jpg

En clair, la CREA n'entend pas assurer la responsabilité d'une hausse d'impôt qui relève de la seule responsabilité du Maire de Petit-Couronne. La hausse de la TEOM représente 283.413€ cette année payée par vos impôts fonciers, cette somme reversée à la commune aurait dû faire baisser le taux communal comme l'indique la CREA pour éviter une hausse d'impôt.

Voilà ce que l'hebdo de Petit-Couronne ne vous explique pas !

 

Source : www.aasic.fr

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 19:25

Petit Couronne, place du Marché sous les eaux. Comment cela a-t-il pu se produire ?

Gros orage vers 6h du matin mercredi 7 Août : depuis plus de 10 ans la place du marché en centre-ville n’avait pas connu une telle inondation.2013-08-07---Petit-Couronne---Innondations-apr-s-l-orage--3.JPG2013-08-07---Petit-Couronne---Innondations-apr-s-l-orage--4.JPG

La violence de l’orage en est la cause principale, entrainant depuis la forêt via la rue de la Pierre d’état des torrents de détritus, branchages, herbes et terres, d’autant que les fossés qui bordent la voirie ne reçoivent pas l’entretien minimum permettant de bien canaliser l’écoulement des eaux.  A cela s’ajoutent les copeaux et paillasses diverses des parterres et jardinières qui bordent la rue et la place du marché, mais encore l’absence depuis plusieurs semaines, du passage de la balayeuse.  (Les effectifs opérationnels du service technique étant de plus en plus restreints).

Tout était réuni pour obstruer les bouches et canalisations menant au déversoir  d’orage.2013-08-07---Petit-Couronne---Innondations-apr-s-l-orage--9.JPG2013-08-07---Petit-Couronne---Innondations-apr-s-l-orage--7.JPG

Malheureusement, certains riverains et propriétaires de voitures ont subi les conséquences de cette intempérie. 

Dans une telle situation qui est responsable des dégâts ?

Difficile d’établir les responsabilités, quand la quantité et la violence de l’eau déversées dépassent peut être les calculs les plus pessimistes, difficile de mettre en cause leurs conceptions.

La CREA est en charge de l’assainissement et elle a investi  beaucoup depuis 10 ans en installant des bassins de rétention d’eau, rue Pierre d’état, (en bas de la rue Pierre et Marie Curie) et un grand réservoir souterrain face à la Poste. Les études faites il y a plus de 10 ans avaient également préconisé de ralentir la descente des eaux de pluies depuis la rue du Pommeret. L’entretien de ces ouvrages est régulièrement fait par les services de la CREA.

La ville reste responsable de l’entretien des caniveaux et donc de tout ce qui pourrait venir perturber l’ouverture de bouches d’égout. 

 

Un vrai casse-tête pour tous ceux qui ont subi des dégâts avec leurs assurances !

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 21:02

Cambriolage aux ateliers municipaux de Petit Couronne, silence radio sur l’hebdo !

La ville était équipée depuis de nombreuses années d’un service d’astreinte et de surveillance des bâtiments communaux. Depuis peu de temps des investissements importants avaient pour objectif d’améliorer ces dispositifs de prévention.

Alors, que s’est-il passé il y a quelques semaines aux ateliers municipaux ?ATELIER-MUNICIPAUX.jpg

Nous avons cherché l’information dans l’hebdomadaire municipal, mais rien, pas le moindre mot ! pas plus d’ailleurs sur la recrudescence de vols et vandalisme dans la commune !

En tant qu’ élus municipaux, nous sommes en droit d’avoir ces informations. Il s’agit d’une atteinte aux biens publics payés par nous tous contribuables. Alors nous adressons une lettre ouverte au Maire :

Mr Le Maire,

Que s’est-il passé aux ateliers municipaux ? Les rumeurs indiquent que de l’outillage et deux camions auraient étés dérobés. Le confirmez vous et pourquoi ce silence, si cela est exact ?

Ce bâtiment est doté d’un système de vidéo surveillance et alarme. Le terrain est clos : sortir deux camions sans qu’aucune alerte ne soit donnée est pour le moins surprenant. Alors, y a-t-il eu disfonctionnement du matériel de surveillance ? était il convenablement  installé, entretenu et contrôlé ?  La vidéo installée semble  va t’elle permettre d’identifier les auteurs ?. Quelques milliers d’euros d’installation, plus quelques millions de véhicules et matériels volés, méritent quelques explications aux conseillers municipaux que nous sommes et aux Petit Couronnais.

Merci de vos éclaircissements sur toutes ces questions, que nous nous chargerons de publier dans ce blog. Nous espérons par ailleurs que bientôt, la vie citoyenne pourra à nouveau s’afficher librement sur des nouveaux panneaux d’affichage que vous aviez annoncés en octobre dernier pour remplacer ceux que vous avez arbitrairement supprimés en Aout 2012.

Avec nos salutations

Les conseillers Municipaux de Petit Couronne Ensemble.

Gérard Letailleur, Evelyne Leray, Yves Ledoux, Monique Martor, Christian Fillatre.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans commune
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2