Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 19:57

 

Il y a 7 mois, la raffinerie est mise à l’arrêt, faute de moyens financiers pour l’approvisionner en pétrole brutIMG 1714. Dans le même temps, Petroplus, verse des bonus mirifiques  aux cinq directeurs de la holding qui se sont partagés 8 millions de primes. C’est Jean-Paul Vettier, le directeur général qui a obtenu la plus grande part du gâteau, soit 3 millions de francs suisses. Les scrupules ne sont pas inscrits dans le code moral de l’entreprise, qui annonce sans préalable et sans concertation l’arrêt des unités, les salariés prennent de plein fouet cet annonce en pleine fête de fin d’année. Résignés, abattus… ils décident très vite de réagir, sous l’impulsion de leurs organisations syndicales ils prennent leurs destins en main, en bloquant tous les produits finis.

Un acte décisif qui sera consacré par la loi.IMG 1713

Ce blocage de produits  illégal d’après la loi en vigueur en Janvier 2012, est maintenant légalisé par la loi votée juste avant l’élection présidentielle de Mai dernier. Cette réserve financière conséquente servira à la remise en route du site et à garantir les droits sociaux.

Cette  lutte syndicale en plein cœur d’une élection présidentielle, a conduit tous les candidats républicains à venir sur le site, à prendre des engagements. L’heure de confronter ceux-ci aux actes est venueIMG 1699

Malgré de nombreuses forces contraires ; venant de groupes pétroliers concurrents, de rumeurs diverses pour décourager les salariés, de débauchages divers, d’un changement de gouvernement, de tractations diverses notamment avec Shell pour approvisionner en brut le site, d’un délai très court pour effectuer les travaux indispensables au redémarrage de la raffinerie, et bien là aussi les salariés ont fait face, en prenant le pouvoir.

Le 14 juin 2012 la raffinerie de Petit Couronne est de nouveau en fonctionnement pour exécuter un contrat à façon pour compte de Shell. Une première, car jamais un redémarrage de raffinerie après six mois d’arrêt ne s’était vu.

Une deuxième étape victorieuse pour les salariés qui doivent cependant assurer un bon fonctionnement, faire face aux travaux urgents sur des équipements qui ont manqué cruellement d’entretien et d’investissements depuis plusieurs années.raffinerie fumée

Le 24 juillet 2012 au tribunal, journée décisive pour la raffinerie.

Le tribunal de commerce de Rouen aura entre les mains les 7 à 8 dossiers de repreneurs éventuels. Une étape déterminante, pour se prononcer sur le sort de l'entreprise à l'expiration de la période d'observation ouverte le 24 janvier. Il pourra soit retenir un projet de cession, soit prononcer l'arrêt de l'activité, soit encore proroger cette période.  

Lors de L’AG du personnel Jeudi 12 Juillet : Les représentants syndicaux se disent optimistes, « les dossiers reçus doivent être examinés en détail, plusieurs propositions concernent : la reprise totale du site y compris les huiles. La totalité des emplois seraient préservés avec un vrai projet industriel. Mais attention, la victoire sera totale uniquement le jour ou sera signé l’acte de reprise, la prudence, la vigilance et la mobilisation de tous restent nécessaires ».manif 18 Mars paris

« D’ici là, il faut assurer un bon fonctionnement, faire face aux travaux urgents sur des équipements qui ont manqués cruellement d’entretien et d’investissement depuis plusieurs années.

Aux pouvoirs publics et aux élus, rappeler la nécessité de taxation des produits pétroliers importés, pour rendre équitables la concurrence et protéger durablement le raffinage en France. » Ont-ils rappelés.

Partager cet article

Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:23

IMG 1714

En présence de nombreux élus de gauche, de délégations syndicales nombreuses, l’intersyndicale de la raffinerie à salué et remercié tous ceux qui depuis six mois, viennent soutenir leur lutte. Il y avait ce midi de la joie, de l’émotion sur tous les visages des salariés.

Ils sont fiers de leur mascotte réalisée par la femme d’un salarié et avec la tête haute, l’équipe d’après midi entre pour mettre en production le site. (Photos ci dessous).IMG_1802.JPGIMG_1801.JPG

Un grand pas vient d’être fait, l’outil de travail est maintenant à nouveau en marche et rend plus facile une offre de reprise par un industriel.

Les salariés restent cependant  mobilisés, ils savent que la victoire sera durable qu’après avoir trouvé un repreneur. De ce coté aussi, l’intersyndicale semble confiante, dés lundi prochain, une rencontre au ministère doit permettre d’en savoir plus et d’arriver devant le tribunal de commerce de Rouen fin juillet avec une proposition solide.

Jamais en France, une raffinerie après un arrêt de cette importance n’a été remise en service. L’unité et la détermination des salariés de Petrolus marquent positivement l’histoire des luttes ouvrières.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 17:18

IMG 1714Après de multiples démarches faites auprès du ministère, l’accord avec Shell, n’était toujours pas signé et le brut stocké au Havre ne pouvait être acheminé vers Petit Couronne. en temps utile pour décanter quelques jours avant son utilisation. Il fallait impérativement que la décision soit prise ce vendredi 8 Juin. Un e-mail adressé au PDG de Shell France à 7H00 ce même jour pour expliquer les risques sociaux que pouvaient provoquer un nouveau retard au redémarrage du 14 Juin à permit de débloquer la situation.

La remise en fonctionnement Jeudi14 juin, donnera lieu à un grand rassemblement autour d’un barbecue à 12H30 ou vous êtes tous conviés pour fêter une étape décisive qui permettra d’aller vers  une victoire totale.

Une semaine à venir décisive pour les salariés d’ex Petroplus.IMG 1713

Car il faut encore aux organisations syndicales beaucoup travailler sur les dossiers des repreneurs potentiels, tout en restant posé, ils sont optimistes. L’urgence pour tous des jours à venir, c’est la préparation du redémarrage et ne pas se rater. Soyons tous au rendez-vous de l’histoire, nous ne devons pas et nous ne pouvons pas rater ce redémarrage, affirment les syndicats.

Plusieurs rendez-vous prévus du 11 au 17 juin avec des repreneurs permettent un certain optimisme vers une solution de reprise durable du site ! Mais les grands géants du pétrole n’ont pas dit leur dernier mot et le nouveau président de la république et son gouvernement devront tenir les promesses faites pendant leur campagne. Des mesures financières, institutionnelles et industrielles doivent être rapidement prisent pour garantir un avenir durable aux repreneurs potentiels. IMG 1699

 

IMG 1688

Partager cet article

Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 21:33

 

La Commission européenne a donc envoyé en catimini ses fonctionnaires à Paris pour émettre hier des exigences quant à l'évolution économique et sociale de la France. Cette procédure relève de la scandaleuse disposition du semestre européen adoptée par toutes les forces politiques du parlement français à l'exclusion des députés et sénateurs au Front de Gauche, et qui consiste à contrôler les projets de budget des états avant même que les parlements nationaux aient eu à les voter.visage-europe.jpg
Comme prévisible, la Commission a rabâché ses crédos libéraux : réformes structurelles sous peine de sanctions, allègement de la fiscalité sur le travail, plus de concurrence dans le commerce de détail, les services, les industries de réseau comme l'électricité et le transports ferroviaire, trop de protection légale des contrats de travail, et nécessité que les licenciements économiques puissent aussi être autorisés pour améliorer la rentabilité des entreprises, trop de réglementation en général. En résumé, ce que réclame la Commission, c'est la privatisation d'EDF et de la SNCF, l'ouverture des commerces 7 jours sur 7 et à toute heure, la casse du droit du travail et jeter les salariés au chômage pour que les actionnaires se remplissent un peu plus les poches.
Mais, comme la Commission en veut toujours plus, elle exige aussi que l'évolution des dépenses publiques soit inférieure au taux de croissance du PIB, qui étant actuellement de 0,2 % alors que l'inflation est attendue à 2,2 % pour 2012, signifierait donc une baisse des dépenses de 2 %. Ajoutées à la réclamation de la baisse des dépenses sociales et celles des collectivités locales, ce sont les mêmes recettes imposées dans toute l'Europe, et qui mènent à la récession, que veut imposer la Commission européenne à la France.depute fdg affiche
Si nous ne voulons pas subir une telle politique de régression, il n'y a qu'une solution : envoyer beaucoup de députés du Front de Gauche à l'Assemblée nationale qui sauront tenir tête à tous ceux qui accepteront de se soumettre aux diktats de la troïka européenne, à commencer par le nouveau gouvernement socialiste dont on n'a pas entendu beaucoup de rejet des prétentions libérales ainsi exprimées.

Martine Billard,
co-présidente du Parti de Gauche

Partager cet article

Repost0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 22:28

depute-fdg-affiche.jpgJe constate lors de la présidentiel, un vote supérieur à Petit Couronne à la moyenne national.  L'absence d'implantation durable d'une droite nationale traditionnelle UMP donne sans doute en partie l'explication,  mais je ne peux ne résoudre à cela. Une bonne partie du vote FN, est aussi alimentée par le sentiment que les deux grands parti de gouvernement UMP et PS ne représentent pas une alternative crédible au chomage, à la précarité et l'insécurité en générale. L'offre politique à gauche avec le Front de Gauche est sans doute de nature à ouvrir cette alternative pour l'avenir. L'austérité qui s'étend en Europe soutenue par la social démocratie, la droite et l'extrême droite en tendence à favoriser le vote extrême à droite jusqu'à maintenant, sauf peut être en Grèce, attendons le résultat du 17 juin. Alors soyons clair, le front national même avec Marine Le Pen, reste un parti du systéme capitaliste au service de la classe dominante et d'un nationalisme dangereux. bando-perso

 En finir avec les mensonges du Front national !

Selon les médias qui distillent l'idéologie dominante, le score du Front national à l'élection présidentielle aurait été un événement. Il est évidemment bien trop haut. Mais il est d'abord bâti sur le mensonge. Avec mes amis du Front de Gauche, nous travaillons à tomber le masque de la candidate du système.
Commençons par rendre à Marine Le Pen son vrai nom. Marion Anne Perrine Le Pen est bien l'héritière millionnaire du manoir de Montretout, à Saint-Cloud. Membre de la très grande bourgeoisie, sous ses aspects «populaires», elle est une servante zélée du système. Alors qu'elle prétend le combattre.
Sa dernière trouvaille, pour faire oublier ce qu'elle est, consiste dans le jeu du coucou, cet oiseau qui s'approprie le nid des autres. Je prendrai quelques exemples.

Marion Anne Perrine Le Pen veut faire croire qu'elle est contre le libéralisme et qu'elle défend les ouvriers :

  • le Front national est contre les 35 heures ;
  • le Front national défend les fonds de pension contre la retraite à 60 ans que, seule, permet la retraite par répartition ;
  • le Front national est contre la retraite à 60 ans ; il défend la retraite à la carte et accepte la retraite à 62 ans ! Pendant le mouvement social de 2010 contre la réforme des retraites, elle traitait les manifestants d’«émeutier"
  • le Front national propose une augmentation de 200 euros pour les salaires inférieur à 1,4 fois le SMIC. Mais cette fausse augmentation est financée par l'Etat au travers de l'impôt. De cette manière, les entreprises n'ont rien à sortir de leur proche. Les salariés financent leur propre augmentation au travers de l'impôt ;
  • Le Front national propose de faire la chasse à la fraude dite «sociale» mais jamais à la fraude fiscale pratiquée par les plus riches et les patrons voyous.

Marion Anne Perrine Le Pen veut faire croire qu'elle est pour une démocratie apaisée :

  • le Front national divise les Français : entre ceux qui seraient blancs «nés ici» et les immigrés. Le socle de son discours et de ses propositions demeure le concept de «préférence nationale», qu’il se propose «d’inscrire dans le préam¬bule de la constitution».
  • le Front national ment en faisant croire que les immigrés coûteraient à la France. Or, les ressortissants étrangers vivant dans notre pays rapportent chaque année un solde positif de 12 milliards d'euros en impôts et cotisations sociales. La population immigrée est donc une chance pour aider au paiement de nos retraites.
  • Le Front national dit que les immigrés «volent le travail des Français». Or, la présence des étrangers en France crée de la richesse et donc de l'emploi, grâce à l'apport de consommation, d'impôts et de cotisations. Les étrangers sont aussi consommateurs, ils créent une demande supplémentaire et des emplois.
  • le Front national est contre le vote des immigrés qui vivent ici depuis des années, paient leurs impôts, acquittent leurs cotisations sociales, contribuent à la vie de nos quartiers ;

Marine Le Pen parle désormais de la France, des travailleurs, de social. En vérité, elle n’aime ni le monde du travail, ni la solidarité, ni la liberté.
C’est une millionnaire qui ne propose rien contre le pouvoir de la finance et des riches.
Ne vous laissez pas berner. Seul le Front de Gauche propose d’en finir avec les politiques libérales et d’austérité.
Seul le Front de Gauche défend des propositions qui amélioreront la condition des travailleurs

Partager cet article

Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 17:10

melenchon prendre le pouvoir-copie-1Après avoir au premier tour soutenu le programme l’Humain d’abord et son candidat Jean Luc Mélenchon, qui à Petit Couronne a reçu prés de 20% des voix, j’ai ensuite souhaité battre le candidat sortant en utilisant le bulletin de vote de F Hollande.

Celui-ci à gagné l’élection présidentielle et remporté plus de 60% des suffrages à Petit Couronne, il s’agit d’un grand soulagement de voir la fin d’une politique de casse sociale et démocratique en cours et qui devait s’amplifier en cas de réélection de N Sarkozy. Plus de 4 millions d’électeurs du Front de Gauche ont contribués et permis cette victoire.

Il faut maintenant donner au Front de Gauche un groupe puissant à l’assemblée nationale.

Je souhaite bien sûr toutes réussites au nouveau gouvernement, mais s’il approuve avec un simple complément de croissance le traité européen MerkelSarko et ne donne pas au peuple la possibilité de s’exprimer par référendum sur cela, risque fort de le placer devant un dictat de la finance internationale.place au peuble-copie-1

Pour la gauche, il reste à gagner les élections législatives du 10 et 17 Juin prochain.

L’importance d’une victoire de la gauche avec un maximum de députés Front de Gauche est la seule garantie pour que la politique du gouvernement prendre en compte les mesures essentielles contenues dans le programme l’humain d’abord. (Smic, 6ème république, résistance aux directives européennes ultra libérales et référendum sur le traité, droits nouveaux des salariés, visa social et environnemental aux frontières de l’Europe, réforme fiscale, retraite, santé et pouvoir d’achat).

Le gouvernement de François Hollande à l’épreuve des réalités, avec Petroplus à Petit Couronne.

Nous pourrons rapidement juger sur le dossier Petroplus la politique du gouvernement en rapport avec les promesses. Le nouveau ministre A Montebourg en charge de la reconquête des emplois perdus, a dit Jeudi soir sur FR2 qu’il voulait sauver la raffinerie au delà du contrat à façon signé avec Shell, dont acte !, mais il a aussitôt ajouté qu’il ne réussira peut être pas tout ! soutien petroplus GL PD TF B Dug

Et bien aux salariés et à l’inter syndicale de la raffinerie d’accentuer la pression et de dire qu’avant la reconquête d’emplois et s’agit en priorité de les maintenir ici. Pour cela, le gouvernement doit affirmer très vite sa volonté de garder en France, une industrie du raffinage indispensable à notre indépendance énergétique et de prendre dés Juillet les mesures législatives nécessaires pour cela.

Le dossier Petroplus permettra de juger la cohérence de ce gouvernement.

Entre un ministre A Montebourg qui exprime depuis plusieurs mois un volontarisme proche des propositions du front de gauche et de l’inter syndicale de Pétroplus et d’autres ministres qui dans le même temps en économie, sur l’emploi ou la politique industrielle  ne se démarquent pas clairement des dictats néo libéraux européens en la matière. Les interrogations sont fortes ?

L’issue du dossier Petroplus sera un indicateur précis de la volonté du Président et de son gouvernement de mettre en cause, la politique européenne d’austérité et d’ultra libéralisme qu’elle impose à tous les peuples d’Europe.visage-europe.jpg

La résistance à l’austérité est en cours, le résultat électoral du Parti de Gauche en Grèce, les manifestions importantes en Espagne, Portugal, Italie, Angleterre, Allemagne et une présidence de gauche en France constitue un encouragement à cette résistance. La France ne doit pas décevoir et être vraiment sur une politique de gauche qui redonne plein pouvoir au peuple.

Partager cet article

Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:45

Mardi  14 Mai, Sarkozy passe la main à Hollande, la retraite du président le nouveau président a promis de supprimer le régime actuel, voyons de quoi il s’agit ?  Sarko n’a pas tout perdu !affiche partage des richesses

A partir du 15 Mai, l’ex président bénéficiera du traitement dû à tout président sortant. Soit 6000 euros mensuels. Pas mal pour 5 ans d’exercices, la réforme des retraites de nous tous, n’a pas concerné le président.

Et puis, une circulaire de 1985, signée Fabius précise, il pourra bénéficier d’un appartement de fonction, meublé et équipé, d’une voiture de fonction, de deux chauffeurs, de sept collaborateurs et de deux gardes du corps chargés de sa protection rapprochée.

Il pourra aussi voyager gratuitement autant qu’il le veut sur les vols d’Air France et dans les trains de la SNCF. En cas de besoin, il pourra compléter ses modestes émoluments en siégeant, en tant qu’ancien président au conseil constitutionnel, soit 11500 euros net par mois.

Son successeur François Hollande à promis de supprimer cette disposition, nous attendrons de voir !!!

Information du Canard enchainé de mercredi 9 mai.

Partager cet article

Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:34

Au moins trois scénarios possibles, face à la violence de la crise grecque.

 1) « Renégocier le mémorandum ? » Cette renégociation doit porter sur deux points : étaler le calendrier de respect des objectifs de déficit public, et fixer des niveaux précis d'investissement dans le pays, « pour montrer que l'Union fait des efforts ».

 2) La presse grecque spécule sur l'organisation de nouvelles élections dès le 17 juin. « Et après, l'on verra. » Difficile de dire quelles sont les probabilités de ce scénario. D'autant que d'autres pistes sont avancées, qui tablent sur le calendrier extrêmement serré dans lequel se trouve la Grèce. Athènes doit en effet dégager d'ici fin juin… 11,5 milliards de nouvelles économies, pour les budgets 2013 et 2014, afin de répondre aux objectifs de la “Troïka”. Sinon, le FMI menace de ne pas verser sa prochaine tranche d'aide. Ce qui empêcherait l'Etat grec de payer, en juin, bon nombre de salaires et de retraites. Un moyen de pression particulièrement pervers, pour inciter les Grecs à voter pour l'un des deux partis soutenant le programme de renflouement…Un chantage effrayant en perspective.

3) Reste un troisième scénario, de plus en plus probable : la sortie pure et simple de l'euro. Après tout, le Pasok a passé sa campagne à expliquer aux Grecs que ces derniers quitteraient la zone euro s'ils ne votaient pas pour lui. Et le Pasok s'est effondré dans les urnes. Il ne reste plus qu'à organiser cette sortie apparemment voulue par une majorité des électeurs grecs. Dans les faits, le scrutin de dimanche a surtout donné lieu à une sanction de toutes les formations qui ont défendu et pratiqué l'austérité. Grand vainqueur du scrutin, le parti de gauche Syriza critique les politiques de rigueur, mais souhaite aussi que la Grèce reste dans la zone euro – une position en cela très semblable à celle du Front de gauche françaisdrapeau bastille 18 mars Il est donc impossible de dire, dans ces conditions, si les Grecs se sont prononcés, non seulement contre l'austérité, mais aussi pour une sortie de la zone euro, à suivre…… Une chose est sûre, les institutions européennes et la politique en cours est aujourd’hui de plus en plus dans l’impasse, les élections en France ne font que confirmer le malaise et appel à un autre chemin, prendre le pouvoir !

place au peuble-copie-2

Partager cet article

Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 22:17
Prés de 18% de Petit Couronnais pour Jean Luc Mélenchon dimanche 22 avril, Alors comme moi le 6 Mai il faut battre Sarkozy, voilà le meilleur moyen de poursuivre le programme du Front de Gauche ensuite. Déjà de nombreuses propositions de notre programme ont fait leur chemin, sur le SMIG, la BCE, alors en battant Sarkozy dimanche er en envoyant de nombreux députés Front de Gauche à L'assemblée nationale les 10 et 17 JUIN prochain, notre programme et nos idées seront progressivement pris en compte, comme le seul chemin à prendre. Résistons! on lache rien!, voir la video ci dessous.

Partager cet article

Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 23:25

Prés de 5000 personnes à Rouen ! un 1er Mai exceptionnel !1er-Mai-2012.JPG

Le 1er mai est une fête traditionnelle du mouvement ouvrier. Instaurée à l'origine comme journée annuelle de grève pour la réduction du temps de travail, elle est célébrée dans de nombreux pays du monde. C’est ainsi que le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs d’obtenir la journée de huit heures. D’autres travailleurs, dont les patrons n’ont pas accepté cette revendication, entament une grève générale. Ils sont environ 340 000 dans tout le pays. Trois ans plus tard, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris pour le centenaire de la Révolution française et l’exposition universelle. Elle décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé). Le 1er mai 1891, à Fourmies, dans le Nord, la manifestation tourne au drame : la police tire sur les ouvriers et fait neuf morts. Avec ce nouveau drame, le 1er Mai s’enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens. Ce n'est qu'en 1919, lorsque la journée de 8 heures sera instaurée, que le 1er mai deviendra un jour chômé. Il ne sera férié (et donc payé) qu'en 1946.drapeau-bastille-18-mars.jpg

Entre temps, en 1941, le Maréchal Pétain récupère la symbolique de ce jour. Il en fait la « fête du travail et de la concorde sociale », et supprime l'églantine rouge qui en était l'icône pour la remplacer par le muguet. La concorde sociale pour remplacer la lutte. Déjà, à cette époque, la récupération...Defile-Mai-2012.JPG

On comprend mieux, à l'aune de l'Histoire, ce qui se trame aujourd'hui : la lutte du mouvement ouvrier pourchassée par l’extrême droite depuis quelques années, par la droite cette année. Placée entre les 2 tours de l'élection présidentielle, elle revêt un caractère plus politique que syndicale cette fois. La droite et l'extrême droite se souviennent sans doute de la démonstration de force qu'avait fait le peuple de gauche en descendant massivement dans la rue le 1er 2002. Ceci n'avait pas pesé pour rien dans la cinglante défaite de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle.bando-perso

En annonçant un meeting le 1er mai pour célébrer le "vrai" travail, Nicolas Sarkozy a mis ses pas dans ceux du Front National et déclaré la guerre aux salariés qui luttent pour leurs conditions de travail.

La mobilisation du 1er mai et le nombre de personnes présentent dans les défilés partout en France, à donner à Sarkozy une leçon.car le « vrai » travail, ce n'est pas la « concorde sociale », qui ferait qu'on doit se soumettre sans mots dire aux injonctions patronales. Le « vrai » travail, c'est le stress, les accidents chaque année plus nombreux, les tâches morcelées, la surveillance, les payes au lance pierre, les horaires à rallonge. Le « vrai » travail, c'est celui qui est combattu par les syndicats.
FDG-Rouen-1er-Mai.JPG

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2