Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:27

 IMG 1714

- Les bonus mirifiques de Petroplus, au bord de la faillite.

- L'État envisage un repreneur pour le site, nouvelle réunion Mardi 17 janvier avec le ministre de l’industrie.

- Les syndicats et le personnel toujours mobilisés. Il appel à un grand rassemblement régional Mercredi 18 janvier à 12H devant la raffinerie pour un grand barbecue.

Le ministre de l'Industrie et de l'Énergie, Éric Besson, recevra à nouveau les syndicats demain mardi 17 janvier.  Après avoir mis les industriels du raffinage et du stockage des produits pétroliers autour de la table vendredi dernier, l’état va-t-il prendre les mesures nécessaires à la relance du site de Petit Couronne. Les déclarations se sont multipliées ces jours derniers. « A défaut d'un accord avec les banques, l'État fera appel aux industriels ». «  « La porte-parole du gouvernement a assuré jeudi dernier que «le gouvernement étudiait l'ensemble des pistes et des scenarios pour garantir l'avenir»  Dans cette perspective, la rencontre de demain et les visites techniques qui se tiennent en ce moment sur le site de la raffinerie donne un signe d’espoir, ont soulignés les syndicats à L’AG de ce lundi 16 janvier à midi. Mais, il faut maintenir la pression, alors soyons nombreux Mercredi 18 devant la raffinerie.IMG_1713.JPG

Pendant que les salariés de Petroplus s’inquiétent de leur avenir, une information scandaleuse vient de paraitre dans le journal Suisse « Le Matin » "bonus, fausse déclaration de bilan, amendes"  la mentalité de ce type de holding financier mis en lumiére, lire ci-dessus la copie intégrale de l'article paru jeudi 13 Janvier :

"Les bonus mirifiques de Petroplus, au bord de la faillite.

Les cinq directeurs de la holding qui gère la raffinerie de Cressier (NE) se sont partagé 8 millions de primes en 2010. Aujourd’hui, Petroplus est au bord de la faillite.

Selon la «HandelsZeitung», c’est Jean-Paul Vettier, l’actuel directeur général qui a obtenu la plus grande part du gâteau, soit 3 millions de francs. Il est vrai, les scrupules ne sont pas inscrits dans le code moral de l’entreprise. En 2009, le plus grand raffineur d’Europe avait présenté des chiffres noirs mais SIX Exchange Regulation, l’autorité de contrôle des bourses suisses, avait détecté une erreur de présentation des coûts de restructuration du résultat de l’entreprise. En clair, au lieu d’un bénéfice opérationnel de 65 millions de dollars, le groupe avait réalisé une perte de 75 millions de dollars. Conséquence, la holding a dû s’acquitter d’un versement de 50 000 fr. à une fondation pour violation des normes comptables.

A Cressier, l’incertitude sur l’avenir de la raffinerie n’avait guère évolué hier. Le syndicat Unia a lancé une pétition exigeant l’intervention personnelle du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann auprès des banques qui ont gelé les lignes de crédit.

Selon le dernier communiqué de Petroplus, la holding a bien reçu des assurances bancaires pour les sites d’Ingolstadt (D) et Coryton (GB), mais Cressier n’est pas mentionné. Petroplus refuse par ailleurs depuis une semaine de répondre directement à nos questions.

Seul contre tous à garder l’optimisme, Thierry Grosjean, le conseiller d’Etat neuchâtelois responsable de l’économie, déclarait jeudi: «Les tractations avec les banques ont des chances d’aboutir pour Cressier (NE).»

Faute de pétrole, l’arrêt de la raffinerie sera mis en place progressivement dès la semaine prochaine. Ces travaux prendront au moins quinze jours. Selon des sources proches de l’usine, les travaux d’entretien annuel de la raffinerie pourraient suivre et occuper encore le personnel pendant plusieurs semaines."

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 20:40

IMG 1389

 

L’année 2012 risque t’elle d’être l’année où le système capitaliste s’écroule sur lui-même. Irons-nous vers le précipice avec la perte de l’essentiel de tous les acquis sociaux des deux derniers siècles. Les mois qui viennent de s’écouler nous laissent sans voix et sans ambition. Le capitaliste, seule solution selon les tenants du système, est en train de s’effondrer.

Cette crise, ce n’est ni la première ni la dernière. Mais nous voyons bien que le capitalisme est dépassé. Les politiques ne semblent pas être conscients de cette réalité et sont tellement formatés qu’ils en sont devenus aveugles aux autres options qui s’offrent à nous.

Pire que cela, quand ils aperçoivent une autre option, ils se l’approprient pour la dévoyer complètement. L’exemple de la taxe Tobin sur les transactions financières avait pour but de lutter contre la spéculation tout en finançant l’aide au développement des pays qui en avaient le plus besoin. Eux, veulent la mettre en place uniquement pour combler la dette de l’Europe, ils la vide complètement de sa substance humaniste.

En 2012, arrêtons de donner les clés à des politiques en pensant qu’ils vont régler tous nos problèmes ! Prenons nous en main, proposons d’autres options, les salariés de M Réal et de Petrroplus en donne l’exemple, en luttant !

En 2012 recréons une Politique, au sens noble du terme, une Politique des Biens communs, qui donne un sens à la société, à notre volonté de vivre ensemble !

C’est cela l’enjeu de la société civile en 2012,  

Envisager l’Humanité comme un tout, s’enthousiasmer pour les idées des autres, voir le monde sous un autre jour. Souhaitons-nous simplement pour 2012 et que la politique des Biens communs voit enfin le jour où chacun d’entre nous a toute sa place.

Bonne et heureuse année 2012 pour vous et vos proches.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans gerard.letailleur
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 10:40
Jean Luc ,

Mélenchon à Petroplus le vendredi 6 Janvier, aprés une rencontre avec les syndicats, j'ai accompagné le co-Président du Parti de Gauche à la Mairie de Grand Couronne en compagnie de Patrice Dupré Maire de Grand Couronne et Noel Levillain Maire de Tourville la Riviére candidats Front de Gauche aux législatives de Juin prochain, avant de revenir devant les salariés de Petroplus en assemblée générale. (voir la video réalisée par des camarades FDG)

 

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 20:06

IMG_1699.JPGIMG_1701.JPG

Réunion de travail avec les syndicats, réponses aux questions de la presse et  prise de parole devant la raffinerie à 12H45 devant plus d’un millier de Personnes,  salariés de Petroplus,  délégués d’entreprises,  personnels territoriaux de Pt et Gd Couronne  et  citoyens.  Jean Luc Mélenchon a  salué la lutte exemplaire et unitaire des salariés de Pétroplus, manifesté sa reconnaissance aux dirigeants syndicaux, toujours en première ligne au prix souvent de sacrifices importants, quelques mots qui ont touché fortement l’assemblée. 

Ensuite, il a su être très clair, le programme partagé du Front de Gauche est le seul à répondre à vos attentes. En citant :

Oui, Petroplus doit faire l'objet d'une réquisition par l’état, dés maintenant.

Oui,  il faut vite recréer un grand service public de l’énergie pour que notre pays garde son indépendance énergétique.

Oui,  il faut vite instaurer des taxations aux Frontières de l’Europe ou de la France pour rendre équitables les échanges sur les produits importés qui ne respectent pas les règles sociales, environnementales et de sécurité que nous imposons chez nous.  Cela est urgent pour sauver nos industries, nos emplois et l’environnement sur la planète.

En effet, améliorer l’environnement et la sécurité comme nous le faisons et constater que les grands groupes notamment pétroliers délocalisent pour échapper à ces règles et nous importent ensuite les produits, ça suffit !

Si le président inutile qui nous gouverne et tous ceux qui nous expliquent que nous ne pouvons pas faire autrement,  qu’ils partent, nous on peut  et vous pouvez tous le faire avec votre bulletin de vote, nous appelons cela la révolution citoyenne.

Oui, il faut résister aux règles libérales qu’imposent les traités Européens, créer une grande banque d’investissement sous contrôle public,  Européenne ou  Française pour reprendre le pouvoir sur  la financiarisation qui ne sert aujourd’hui que  rentiers et  spéculateurs au détriment de l’économie réelle.

Les Petroplus se battent pour nous tous, souligne Jean Luc Mélenchon,  leurs luttes en pleine campagne présidentielle impose un vrai débat sur l’Independence énergétique et industriel de notre pays, cela est bien plus crucial que les petites phrases et faits divers dont ce régalent les grands médias aux détriments  des grandes questions économiques et sociales. Nous devons tous être à leur coté.

                                              

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 02:13

Les salariés de Petroplus attendrons ce jeudi pour savoir si le gouvernement décide d'intervenir pour sauver la raffinerie de Petit Couronne. En attendant les présences de soutien aux assemblées générales  restent fortes.

soutien-petroplus-GL-PD-TF-B-Dug.jpgSur la photo, de gauche à droite au premier rang: patrice Dupré candidat Front de gauche sur la 4eme circonscription et Maire de Grand Couronne, le vice président du sénat Thierry Foucault, Gérard letailleur ancien maire élu de Petit couronne, Lecocq député et Maire de Gonfreville, Céline Brulin candidate FDG circonscription de Bolbec, Julien Dugnol conseiller régional.

A noter l' initiative significative de soutien, la Mairie de Grand Couronne affiche son soutien aux Petroplus avec une banderole sur sa facade.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:08

raffinerie fuméeEn attendant, ce mercredi 4 janvier les salariés de Petroplus vont suivre avec attention la rencontre du PDG de Petroplus avec le ministre de l’industrie Eric besson.

A ce jour, Le groupe suisse Petroplus, en proie à de graves difficultés financières, a mis à l'arrêt trois de ses cinq raffineries européennes, dont  Petit-Couronne, faute de liquidités pour acheter du pétrole.

Le ministre français de l'Industrie Eric Besson  rencontre ce jour, Jean-Paul Vettier, Pdg de Petroplus.  Il s'agit de "faire le point sur la situation du groupe, et plus particulièrement, sur les perspectives concernant le site français de Petit-Couronne", ont-ils précisés.

De son côté, la ministre de l'Ecologie et des Transports Nathalie Kosciusko-Morizet, a relevé auprès de l'AFP que l'Etat français allait s'assurer que Petroplus dispose toujours des "capacités techniques et financières" pour exploiter la raffinerie de Petit-Couronne.

Elle avait précisé que le groupe avait jusqu'à lundi 2 janvier à 08H00 pour répondre à cette demande formalisée dans un arrêté dit de prescription, pris vendredi dernier par le préfet de Seine-Maritime. Le délai est passé et la rencontre des syndicats avec le préfet lundi soir n’a rien apporté de nouveau.

Petroplus, de son coté souligne que le redémarrage des raffineries "dépendra de la disponibilité du crédit et des conditions économiques" en Europe ?

Pour l’heure, "Cela sous-entend que le groupe a trouvé les moyens d'acheter du brut pour deux raffineries, Coryton en Grande-Bretagne et Ingolstadt en Allemagne".

Pour les salariés ils continuent le mouvement de blocage des produits finis qui leur sert de monnaie d'échange éventuelle et ont obtenus que leurs salaires de décembre soient payés.

Autant dire que les conclusions de la rencontre de cette après midi entre le ministre de l’industrie et Petroplus seront importantes pour l’avenir du site et ne manqueront pas d'être évoquées par J L Mélenchon et Pierre Laurent vendredi 6 janvier à 12H30 devant les salariés.

6160503532_afb2618c7c_s.jpg

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 19:13

buffet-melenchon-piquet-1.jpgJean Luc Mélenchon sera accompagné de Pierre Laurent, le candidat du Front de Gauche et le président de son comité de soutien doivent participer à l'assemblée générale des personnels à 12H30.

De nombreuses délégations des entreprisese voisines devraient rejoindre la manifestation. J'appelle la population Couronnaise à  rejoindre cette assemblée en soutien aux personnels de Petroplus. Leur lutte concerne toute l'économie de notre région.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 01:47

Communiqué de Jean Luc MELANCHON sur PETROPLUS.
fdgRaffinage : stopper l'hémorragie !mélenchon bfm tv dimanche 6 février à 18H
Je déplore la décision du groupe Petroplus d'arrêter sa raffinerie de Petit-Couronne. Elle le justifie pour des motifs de trésorerie mais continue de faire fonctionner d'autres raffineries en Europe. Quelle que soit la valeur de ce prétexte, je constate que les capacités de raffinage de la France, déjà durement amputées, sont une nouvelle fois prises en otage par les exigences de rentabilité financière.
L’intersyndicale représentant les 550 salariés du site a décidé de bloquer les sorties de produits finis de l'usine. Je soutiens cette décision et appuie leurs demandes : saisie de l’entreprise et création d’un pôle public de l’énergie. J'appelle le gouvernement à agir pour relancer immédiatement l'activité à Petit Couronne.
L'activité de raffinage est un élément essentiel du potentiel économique de la Nation. Sa délocalisation met en cause l'indépendance économique du pays. Comme l'autorise l'article 410-1 du cote pénal, cette activité doit être préservée par la loi, y compris en ayant recours à des réquisitions.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 18:59

IMG 1688buffet-melenchon-piquet-1.jpg                 Jean Luc apporte son soutien aux salariés

IMG 1389J’étais présent une nouvelle fois en ce début d’année avec les salariés de Pétroplus, à leur assemblée générale lors de laquelle ils ont confirmé la poursuite du blocage des produits raffinés et l’intensification de leurs démarches auprès des pouvoirs publics et des politiques.

Lorsque j’écrivais dans ce blog le 23 octobre dernier, que la raffinerie de Petit Couronne était menacée de fermeture ,  j’espérais me tromper. Hélas nous sommes face à cette réalité qui menace 550 salariés du site et plus de 2000 emplois sur la région.

J’ai  plusieurs fois, écrit mon inquiétude sur le rachat  par Pétroplus de plusieurs sites exploités par Shell. Ce  groupe essentiellement financier, n’est que le paravent d’une stratégie de restructuration menée par les grands groupes pétroliers qui délocalisent en direction des pays à faible coût de main d’œuvre et où les règles environnementales demeurent très faibles.

Pétroplus devient une affaire d’état qui impose des réponses politiques fortes.

Les visites faites ou à venir de plusieurs candidats à la présidentielle d’avril prochain le prouvent.

Il est inacceptable d’avoir laissé prendre le contrôle de cinq raffineries en Europe par un groupe de spéculateurs financiers qui ne peuvent même plus faire face à leurs responsabilités industrielles et sociales.

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités. Il ne s’agit plus d’aide publique, mais de prise de contrôle public sur le secteur de l’énergie, comme le préconise le Front de Gauche, qu’il faut décider très vite, afin de préserver notre industrie.

Les grands groupes pétroliers ont saucissonné leurs activités, il faut donc regarder de manière globale l’activité pétrolière pour apprécier sa rentabilité. En effet des profits colossaux sont générés en l’amont des raffineries (extraction du pétrole) et en aval (distribution et commercialisation des produits raffinés).

 Au moment où le gouvernement parle d’un grand sommet social face à la situation catastrophique du chômage, la situation de Pétroplus  devient un test. Prendra t’il la décision de reprendre la main sur nos outils industriels ? Mettra-t-il de l’ordre dans le secteur bancaire afin de mettre l épargne au service de l’économie réelle et non des spéculateurs ?

La raffinerie de Petit Couronne est en mesure d’assurer sa rentabilité, à condition d’adopter très vite, en Europe des taxations sur les produits importés lorsque leur production ne respecte pas les règles environnementales et sociales obligatoires chez nous.  Des propositions que seul le Front de Gauche affiche clairement dans son programme.

A suivre,

« La nouvelle est presque passée inaperçue. Pourtant, elle est significative. Deux investisseurs particuliers ont en effet pris une participation récemment dans Pétroplus Holding. Tout d'abord, Capital Group a annoncé une participation de 3,53% à fin novembre. Ensuite, le 13 décembre, cela a été au tour de Nicolas Mathys de divulguer l'acquisition de 3,06% des actions. Nicolas Mathys s'est spécialisé dans l'investissement d’ entreprises en redressement ou susceptibles de l'être. Que vient il faire chez Pétroplus ? Très difficile d'y répondre, mais l’affaire est à suivre ! »

 

 

 

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Société
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 13:09

Retrouvez Place aux Peuble en cliquant sur le lien ci contre: http://www.placeaupeuple2012.fr/declaration-commune-de-jean-luc-melenchon-oskar-lafontaine/

 

Chères toutes, Chers tous, Vous trouverez ci-dessous l'adresse de JLM et Oskar Lafontaine aux salarié-e- européen-ne-s. Elle est en cours de de traduction dans plusieurs langues.

ADRESSE AUX SALARIES EUROPEENS_1076.jpg

Les dirigeants actuels de l’Union Européenne nous mènent au désastre.

Pendant des années, ils ont donné toujours plus de pouvoir à la finance. Le bilan est catastrophique. L’environnement est sacrifié. Le chômage explose. Les salariés sont pressurés et appauvris. L’économie réelle est prise en otage par les banques.

A présent, au nom de la crise qu’ils ont provoquée, les gouvernements européens veulent continuer et aggraver les politiques d’austérité. Sous la pression d’Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, ils ont décidé d’écrire un nouveau traité qui retirerait aux peuples européens le droit de décider librement de leur budget afin d’imposer partout la rigueur. Aucun d’eux n’a prévu de demander l’avis au peuple sur un texte aussi fondamental. C’est la fuite en avant dans l’Europe austéritaire. Parce que l’Europe ne peut se faire sans ni contre les peuples, nous exigeons la convocation de referendums sur ce traité dans nos pays.

Sarkozy et Merkel veulent généraliser à toute l’Europe le désastreux Agenda 2010 qui a si cruellement dégradé la situation des travailleurs allemands. Leur objectif est d’aggraver la concurrence entre les salariés européens pour niveler vers le bas les droits qui ont fait de l’Europe la région du monde la plus avancée socialement. Cette stratégie jette volontairement les peuples européens les uns contre les autres. Sarkozy et Merkel n’hésitent pas d’ailleurs à souffler sur les braises du nationalisme et de la xénophobie, au risque de rouvrir de vieilles blessures. Les amis de Merkel parlent d’obliger les Grecs à vendre leurs iles. Sarkozy traite de pilules empoisonnées les nouveaux entrants dans la zone euro. Ces propos provocateurs visent à détourner la colère des peuples des vrais responsables, les banques, la finance et les dirigeants politiques qui leur ont abandonné le pouvoir. Nous vous appelons à la résistance de toutes vos forces contre ce recul de notre civilisation européenne.

Nous vous appelons à ne pas tomber dans ce piège qui menace la paix en Europe. Tous ensemble, préservons notamment l’amitié entre nos deux peuples, les Allemands et les Français, car c’est la condition de la paix pour l’Europe toute entière.

Comment garantir la paix en Europe ? La paix ne se décrète pas. Elle se construit, par la coopération entre les peuples, au service de tous. Elle est incompatible avec la domination arrogante de deux chefs de gouvernement sur tous les autres. Elle a besoin de s’appuyer sur une politique menée au service de l’intérêt général européen. Il est temps de gouverner pour satisfaire les besoins et aspirations de la grande masse de la population et donc des salariés d’Europe : partage des richesses, défense et élargissement du droit à une retraite décente, relance des services publics, éradication de la précarité, lutte implacable contre la pauvreté et les inégalités, transition écologique.

Salariés européens, ne vous résignez pas ! La finance ne peut rien face à des peuples déterminés. Car la vraie richesse est le fruit du travail humain. En se mobilisant, les salariés européens peuvent siffler la fin des orgies financières. Et commencer sans tarder à construire un monde enfin humain.

>

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2