Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 19:40

Les horoscopes sont favorables ces temps derniers à JL Mélenchon. Du coup, la presse et les grands médias au service du capital, passent à l’attaque et certain slogan me font penser à 1981, comment pourrais-je oublier que François Mitterrand était déjà accusé de vouloir faire venir les chars de l’Armée Rouge 24 heures après son élection ! !

Quand je lis un « risque » pour la sphère financière au point de faire augmenter la différence de taux auquel on prête à l’Allemagne et à la France, j’éclate de rire ! Quelle trouvaille ! Les marchés ne se soucieraient pas de l’exposition différente de l’Allemagne et de la France dans le conflit en Syrie, 24 heures après le bombardement de Trump ! Mais ils frémissent deux heures après que Mélenchon gagne un point dans un sondage. Naturellement, pas une personne sérieuse ne peut croire une telle fable !

Ce genre d’information bidon de pure propagande est une honte. Est-ce là le métier de journaliste qui consiste à donner des informations vérifiées ? C’est du militantisme politique. Le bobard a un but : effrayer l’épargnant et le bon peuple.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 18:47
Une vraie raison de voter JL MELENCHON

En quelques jours, l’atmosphère de la campagne électorale présidentielle a bien changé ! C’est assez normal puisqu’elle approche de son terme. Désormais, on s’accorde à penser que Jean Luc Mélenchon peut accéder au deuxième tour et que, dans cette hypothèse, il battrait très nettement madame Le Pen.

Dès lors, beaucoup de nervosité s’est manifestée chez les autres candidats et chez plusieurs commentateurs inamovibles des grands médias une nouvelle fois pris à revers parce qu’ils n’avaient rien vu venir et parce qu’ils ne comprennent toujours rien à ce qui se passe.

Du coup, plusieurs analystes et candidats ont totalement perdu leur sang-froid. L’ambiance rappelle ce que nous avons connu en 2005, quand toute la caste des superstructures politiques et intellectuelles du pays s’était mobilisée dans une rageuse haine des tenants du « non » au référendum constitutionnel européen. La rage est de retour.

De nouveau on annonce avec une possible victoire électorale de JL Mélenchon, l’arrivée de l’hiver nucléaire, des pluies de grenouilles, les chars de l’Armée Rouge et le débarquement des Vénézuéliens. C’est souvent si trivial que qu’aucune personne sérieuse ne peut accorder de l’importance à de telles divagations. Que ceux qui s’en rendent responsable puissent l’ignorer témoigne de l’indicible mépris qu’ils ont pour l’intelligence de leurs concitoyens. Mais qu’une commentatrice puisse dire que le projet de Jean Luc Mélenchon « c’est l’URSS des années 50 » est tellement frappant ! elle-même n’y croit pas. Mais alors comment fait-elle pour penser que d’autres puissent être assez stupides pour le croire ?

La caste qui hurle sur Jean Luc Mélenchon et son programme en vient même à oublier qu’elle est censée combattre madame Le Pen. Peut-être parce que ces grands esprits découvrent comment le piège destiné à élire sans autre discussion quiconque serait opposé à elle au deuxième tour se retourne contre ceux qui l’ont inventé et peaufiné pendant tant d’années ! Car voici également que les sondages annoncent Jean Luc Mélenchon vainqueur beaucoup plus largement que d’autres face à l’extrême droite.

Voilà bien, une vraie raison de voter Mélenchon.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 00:43
La Révolte des Pétroplus, entre mémoire des salariés et sauvegarde du patrimoine.

L’expo qui fait réagir LES PETROPLUS

Organisé par le Maire et Valgo, les regards artistiques sur l’ancienne raffinerie de Petit Couronne, font réagir les salariés et leur syndicat.

Quelques vérités, qu’ils ont rappelées dans un tract distribué à l’entrée du vernissage de l’exposition. Une vraie provocation pour eux !

La Honte !

La ville de Petit Couronne est la seule à ne pas avoir participé, ni programmé l’exposition des 550 salariés du site, pourtant il s’agit de la mémoire de ceux qui ont travaillés et développé le site..

De même, le Maire n’a toujours pas répondu sur le transférer du monument des salariés morts pour la France, toujours en place dans la raffinerie, ou aucune cérémonie de recueillement n’a pu se tenir depuis deux ans. Un vrai scandale pour les responsables syndicaux du site !

LA MEMOIRE DE LA RAFFINERIE

Quand on lit le journal de Petit-Couronne on voit que le Maire ne parle que de « Mémoire de la raffinerie » comme si notre avenir n’était que de devenir un musée. Il ne parle pas de sauvegarde de l’industrie mais de « sauvegarde du patrimoine »

Nous notre patrimoine est uniquement lié au fait que nos anciens nous ont laissé une usine qui nous a fait vivre toutes ces années et que nous voulons laisser à nos jeunes une usine qui les fera vivre eux aussi des années…. écrivent les salariés et poursuivent :

« Si l’on compare avec certaines villes qui ont connu la même situation, les Mairies ont mis en place des collectifs de défense, comme à Alizay, pour Mréal. A Petit-Couronne, RIEN !!!!!

Monsieur le Maire (entre autre) qui ne s’est jamais battu pour sauver la raffinerie ose sortir un tissu de mensonges dans la presse régionale et surtout dans la presse des collectivités, dont celle de la ville payée par vos impôts). »…

« DEPUIS LE DEBUT, MONSIEUR LE MAIRE RANDON, MONSIEUR LE DEPUTE BACHELAY VOUS AVEZ MENTI A VOS CONCITOYENS ET VOUS ETES COUPABLES DE SABOTTAGE INDUSTRIEL. ALORS, FETEZ BIEN VOTRE PSEUDO VICTOIRE. ELLE EST CELLE DES JUDAS. »….

LES EFFETS EXTERNES

Nos « amis » ont écrit dans la presse que la fermeture de la raffinerie n’aurait qu’un faible impact sur l’emploi dans les commerces et chez les artisans des villes environnantes. Comment peut-on sortir de tels mensonges ? Nous en avons parlé à certains magasins, restaurants, garages… et tout le monde nous a confirmé qu’ils avaient déjà perdu de 10 à 30% de leur chiffre d’affaires. Il n’y a que le Maire pour ne pas voir cela ! nous nous voyons bien toutes ces cases commerciales vides et cela n’est pas la fin !....

 

Le mensonge principal, «Il n’y a jamais eu de repreneur pour la raffinerie »

Ce qui est certain, c’est que les services de l’Etat chargés d’aller contacter des possibles repreneurs à l’étranger (et ils sont bien payés pour cela) ne nous ont présenté en tout et pour tout que 2 possibles repreneurs pas du tout sérieux

De notre coté, nous avons contacté tout ce qui se fait dans le monde du pétrole. Bien entendu, dans le nombre, certains de nos ennemis trouveront quelques dossiers qui se sont avérés non sérieux, mais beaucoup d’autres étaient solides et en mesure de sauver le site et tous les emplois directs, indirects et induits (4500).

Le Gouvernement s’est évertué à détruire tous nos dossiers. C’est plus de 10 dossiers très sérieux qui ont été rejetés. Nous avions même proposé la nationalisation du site et la construction d’un pole énergie national mais ce qui a été possible après la guerre dans l’intérêt national ne l’est plus aujourd’hui.

LES CHIFFRES D’EMPLOIS

De notre coté, Les candidats à la reprise du site en tant que raffinerie s’engagent tous à reprendre la totalité des salariés licenciés…

Coté du gouvernement : à part la trentaine de postes Bolloré, Valgo transfèrerait son « centre de recherche » de Lyon (peu de nouveaux postes), Eiffage viendrait sur le site en créant quelques postes après avoir fermé son site de Martot et licencié les 78 salariés. On propose dans le cadre du contournement Est de Rouen le déplacement de Oissel Transport sur la raffinerie avec ses 200 salariés (non seulement, ils ne sont pas d’accord mais ce ne sont pas des postes créés)(sans compter la centaine de camions circulant chaque jour en plus de ceux de Bolloré)… Quand on parle du site, nous parlons aussi des licenciements dans les entreprises intervenantes. Beaucoup ont été licenciés avec moins de 10.000€ et nos « adversaires » osent dire que la plupart des licenciés ont trouvé une « solution ». Et bien non, beaucoup sont encore au chômage et vivent avec le RSA ou l’ASS (moins de 500€ par mois). Tout va bien, enfin, d’après nos adversaires, ils ont trouvé une solution. Bah oui, combien de déprimes, de contrats intérim, de morts, de couples sur le divorce ?

COMBIEN DE RAFFINERIES EN FRANCE

Alors qu’il faudrait au moins 4 raffineries de plus pour assurer la couverture des besoins français, les raffineries continuent de fermer. TOTAL vient de fermer celle de La Mède et ce n’est pas terminé.

Avec la fermeture de Petit-Couronne, c’est 40% de la production française de bitume qui disparaît

 

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 23:49

Le taux de pauvreté a augmenté ! Une ville sans boussole !

Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France a légèrement augmenté en 2015. De 14,1 % de la population en 2014, il est passé à 14,3 %. Cette hausse « proviendrait principalement de l'augmentation du nombre de chômeurs vivant en dessous du seuil de pauvreté, elle-même liée à celle du nombre de chômeurs de longue ou très longue durée », précise l'Insee.

Ce chiffre reflète à lui seul, l’échec du gouvernement Hollande-Valls, de sa majorité et des élus locaux qui ont soutenus cette politique.

Petit-Couronne a pris de plein fouet la casse industrielle de l’industrie en France avec la liquidation de la raffinerie Pétroplus. Alors que des investisseurs potentiels existent, l’état, soutenu par les élus locaux : du député au Maire, en passant par les présidents de région, du département, de la Métropole (tous socialistes à l’époque), tous ont soutenu cette casse industrielle. La France, notre agglomération et notre ville aujourd’hui, en paye le prix : un taux de chômage de 50% supérieur à la moyenne nationale, des centaines de mètres carrés de cases commerciales vides, des commerces en grande difficulté, des services aux personnes –particulièrement des plus fragiles- qui se réduisent, des services et équipements qui reculent et disparaissent...

Voici quelques infos "en vrac" :

Etat d’alerte sur la santé à Petit-Couronne ! Il ne restera que 3 médecins en exercice dans quelques mois au lieu de 8 il y a 10 ans. Le dentiste Glacet part en retraite et n’a pas de repreneur.

Logement : le Maire continue de brader l’essentiel du patrimoine foncier communal, y compris dans des secteurs où des requalifications urbaines mériteraient une étude d’ensemble. Il avait annoncé que ces ventes permettraient des réhabilitations, certaines ont été faites, d’autres (immeubles Normandie et Bretagne) attentent toujours. Il serait semble-t-il projeté de les démolir ? Il cède à l’euro symbolique le terrain et l’immeuble de la Sente Pommeret à Quevilly Habitat, pour y reconstruire 10 pavillons en location accession. Là aussi sans plan d’avenir pour le quartier.

Gros travaux d’entretien : les reculs se confirment sur les tennis couverts et l’école Flaubert avec des étalements jusqu’en 2018. Pour l’Archipel, le Maire espère que la métropole interviendra en prenant la compétence. Il rejoint là ce que nous réclamons.

Service public : réduction à nouveau des horaires d’ouverture de la mairie, de la bibliothèque. Réduction des vacations de bus pour les écoles. A la rentrée 2017, il n’y aura plus d’animateur pour accompagner les enfants vers les activités sportives, aux associations de le faire !

Des décisions sans débat en conseil municipal : ne pensez pas que toutes ces décisions font l’objet de débat en conseil municipal. Loin de là ! Nous les apprenons ou les constatons une fois leurs mises en place. De plus, la plupart des décisions importantes concernant l’urbanisme, le logement, la voirie, les équipements dépendent à présent de la Métropole où le fonctionnement démocratique laisse à désirer. Pour exemple, sur 40 membres en commission, seulement 4 à 6 sont présents la plupart du temps et aucun document préalablement n’est envoyé. Là aussi, la reforme territoriale de ce gouvernement avec la création des métropoles a porté un coup fatal à la démocratie de proximité. A Petit-Couronne, sur 29 élus municipaux, ils n’étaient que 18 présents au dernier conseil. Pour notre part, nous avons boycotté la réunion, car nous n’approuvons pas l’absence de débat démocratique.

Le citoyen aura le pouvoir de sanctionner cette politique à l’occasion des élections présidentielles et législatives qui se suivront en mai et juin prochains. N’oubliez pas de vous inscrire pour voter ! Avant le 31 Décembre de cette année.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 00:17

LE MONDE CHANGE DE PEAU

Loin de toute pause estivale, juillet et aout auront étés celui du terrorisme de masse avec l’abominable attentat de Nice et de Saint Etienne du Rouvray. L’ampleur, la brutalité et la lâcheté ont largement effacé les autres événements. Chacun d’entre eux (auxquels il conviendrait d’ajouter les événements en Turquie), chassant l’autre, on risquerait en effet de rajouter à leur dureté spécifique, le risque de n’y comprendre plus rien, et du coup de renforcer le sentiment d’impuissance pour les résoudre. Ils ont pourtant en commun d’illustrer les dangers que la crise structurelle du capitalisme fait courir à la civilisation. Les inégalités sociales, un productivisme aveugle, les dérives autoritaires, une mise en concurrence des peuples entre eux et un dumping institutionnalisé sur fond d’austérité dans l’Union européenne, le terrorisme et la guerre, enfin, toujours plus proche : n’auront laissés aucun répit.

Les réponses apportées par les libéraux, quelle que soit leur « obédience », sont celles d’une fuite en avant. Passage en force pour imposer des législations antisociales (loi El Khomri deux fois en quinze jours le 49al3 à l’Assemblée nationale, faute de majorité pour adopter la loi. Une loi contre laquelle les syndicats ne désarment pas, puisqu’ils appellent à une prochaine journée d’action le 15 septembre pour dire non à son application).

Ou de grands projets nuisibles, Notre-Dame-des-La Notre-Dame, tunnel du Lyon-Turin, Centre industriel de stockage nucléaire géologique, voté en catimini dans la nuit du lundi 11 juillet. Il est vrai que le lobby nucléaire peut se croire tout permis depuis que les promesses de fermeture de centrales ont été revues encore à la baisse.

Quant aux mesures prises pour faire face au terrorisme djihadiste, elles sont au mieux inefficaces, au pire dangereuses pour nos libertés. Il s’agit au final d’un point donné à ceux qui espèrent que, pour leur faire face, nos démocraties renieront leurs principes. Le marketing politicien en vue de 2017 se sont ainsi donnés rendez-vous au PS comme chez les Républicains, pour rendre permanent l’état d’urgence et prolonger une opération Sentinelle aussi inutile que couteuse en matériel et en hommes.

L’unique dessein de ces politiques de gribouille est de gagner du temps pour sauver le système. Ce sont elles qui, depuis des années, lézardent notre République et alimentent le terreau identitaire, que ce soit celui du FN ou de l’intégrisme religieux.

Car c’est bien le système qui vacille en menaçant de nous emporter. Le système néolibéral, son moteur est celui de la concurrence effrénée, économique comme géopolitique, de la souveraineté des marchés sur les peuples, du profit comme seule valeur désormais de référence dans un monde globalisé qui rend, du coup, toujours plus dangereux ses moindres soubresauts. Ce 3ème âge du capitalisme mondialisé n’est pas la seule cause des conflits dans le monde, mais il les exacerbe et les rend toujours plus incontrôlables. En imposant son court-termisme au service des profits, de la possession des matières premières et d’espaces économiques à conquérir, il se fait aussi dangereux pour la paix que pour la préservation de l’environnement.

Le monde change de peau. « Sera-t-il laid ou bien beau ?». Les peuples peuvent encore en décider. Pour peu qu’on en éclaire le sens sans pour autant négliger d’en soigner les effets concrets et immédiats. Les échéances de 2017 dans les deux principaux pays européens - la France, puis l’Allemagne - constitueront en effet un tournant à ne pas rater pour toutes celles et tous ceux qui ne désespèrent pas de voir le monde plus beau qu’il ne l’est et, surtout, qu’il ne menace de l’être.

Retrouvez nous sur : www-petit-couronne-ensemble.fr

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 20:44
Hommage, à toutes les victimes d'attentats.

L’Horreur se poursuit, aujourd’hui près de chez nous à Saint Etienne du Rouvray

J’aurai voulu que ce soit juste l’été, ses journées et soirées douces. Mais voilà ces absurdes assassins, au Bataclan, à Nice, à Saint Etienne du Rouvray aujourd'hui ou ailleurs qui propagent la mort. Maudit soit-il !

Après avoir laissé passer la vague d’émotion comme on a appris à le faire depuis qu’on a vécu toutes ces autres abominations. Je me demande toujours quels mots choisir pour les offrir en pansement à tous ceux qui pleurent leur mort et blessé

Je vis, comme le Maire de Saint Etienne du Rouvray, profondément ce partage de la souffrance. Car avec lui nous vérifions que nous sommes restés humains dans ce monde qui l’est souvent si peu. Gardons et Entretenons le sentiment que les autres sont nos semblables et que rien ne peut leur arriver sans que nous soyons concernés.

Crions à ces barbares que nous n’avons pas peur !

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 16:25

NON au coup de force
antidémocratique avec le 49-3 !
RETRAIT du projet de loi travail.

En lutte pour abroger la loi travail.

Les manifestations du 19 mai  Rouen 10 h 30 Cours Clemenceau

Communiqué National CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL du 10 mai.

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte, le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3. Inacceptable !

Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement, à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts. Le compte n’y est toujours pas ! Un code du travail par entreprise à l’opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire, perdure dans le projet de loi. Scandaleux !

Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamiques dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force.

Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire. A partir de tous ces éléments, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles appellent leurs organisations à construire deux nouvelles journées de grèves et manifestations le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai prochains. De plus, elles n’écartent aucun type d’initiatives pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale. Afin de faire valoir leurs propositions elles décident de s’adresser ensemble au Président de la République pour être reçues rapidement. Une nouvelle réunion des organisations syndicales se tiendra dès le début de la semaine prochaine pour décider de nouvelles mobilisations.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 10:59
 2017: Hollande exclu du second tour.

Selon le dernier sondage.

AFP, publié le 17 avril

François Hollande ne se qualifierait pas pour le second tour en 2017 quelle que soit la configuration envisagée, selon une enquête TNS Sofres-OnePoint pour le Figaro, LCI et RTL publiée dimanche soir.

S'il remportait la primaire de la droite, Alain Juppé arriverait largement en tête au 1er tour avec 35% des voix (+4 points par rapport à décembre) devant Marine Le Pen à 26% (-2 points). François Hollande ne recueillerait que 13% des voix (en net recul: -7 points) et devancerait de peu Jean-Luc Mélenchon (12%, +1 point).

Si en revanche Nicolas Sarkozy était le candidat de la droite, il obtiendrait 24% des voix au 1er tour (-2 points par rapport à décembre) derrière Marine Le Pen à 29% (+1,5) et largement devant François Hollande à 16% (- 6 points). Une possible candidature de François Bayrou ne gênerait par ailleurs pas réellement Nicolas Sarkozy, qui obtiendrait dans cette hypothèse 23% des voix (12% pour le maire de Pau).

François Fillon obtiendrait 23%, loin derrière Marine Le Pen qui, avec 32%, recueillerait presque le tiers des suffrages exprimés. François Hollande serait alors à égalité avec Jean-Luc Mélenchon avec 14% des voix.

Enfin, Bruno Le Maire arriverait lui aussi en 2ème position avec 21% des voix, derrière Marine Le Pen à 30%. François Hollande arriverait dans cette hypothèse en 4ème position avec 15% des suffrages exprimés et serait devancé par Jean-Luc Mélenchon (à 16%).

En outre, seulement 11% des Français souhaitent que François Hollande soit candidat en 2017. 71% des personnes interrogées sont hostiles à une candidature du président sortant, et 18% indifférents. Même parmi les sympathisants du Parti socialiste, seule une minorité (39%) souhaite qu'il se représente, selon ce sondage réalisé après l'intervention télévisée de François Hollande jeudi soir.

Enquête réalisée en ligne les 15 et 16 avril sur un échantillon de 1.011 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales. Méthode des quotas.

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 22:09
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!

avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 15:23
La mascotte des Pétroplus, toujours en lutte, la cours de cassation doit statuer fin Mars sur cette abandon industriel, organisé par le gouvernement et les socialistes locaux.

La mascotte des Pétroplus, toujours en lutte, la cours de cassation doit statuer fin Mars sur cette abandon industriel, organisé par le gouvernement et les socialistes locaux.

Après les lois Macron et Rebsamen, le projet de loi El Khomri constitue un assassinat de la protection sociale dans ce pays. Voici la loi la plus antisociale de la 5ème République.

Il n’y aurait donc rien à sauver dans ce projet de, loi ? La réponse est non.

Pris une à une, les mesures sont autant de coups portés aux salarié-e-s : maximum hebdomadaire porté à 60 heures, suppression des onze heures de délai entre deux journées de travail (à quand les dortoirs prévus à côté des lieux de travail ?), facilitation des licenciements économiques, possibilité d’accords d’entreprise permettant de baisser les salaires sans cause économique, recours à un référendum/chantage des salarié-e-s (comment caractériser autrement un référendum patronal qui donne le choix entre un PSE ou le retour aux 39 heures ?) pour passer au-dessus d’un refus syndical, etc…

Plus globalement, à l’inverse de la présentation qu’en fait Manuel Valls pour en justifier la casse, le code du travail n’a pas pour fonction de réguler les rapports sociaux dans les entreprises. C’est une protection juridique des salariés du fait de leur lien de subordination à l’employeur. Or cette réforme en change le sens et le rôle. Comme le note une tribune collective (http://www.liberation.fr/debats/2016/02/20/fortifions-le-code-du-travail... ), l’utilisation dès l’article 1 du terme « personne » au lieu de « salarié » n’est pas anodin. Il consiste à « effacer les salarié-e-s, (soit) ne parler ni des employeurs, ni des pouvoirs patronaux ». Le contrat de travail devient du coup un accord entre personnes supposées égales…

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2