Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 21:26

suite de mon article sur les voeux:

Le front de Gauche peut être l’espoir à Gauche pour 2011 et2012, c’est mon vœu en ce début d’année 2011.fdg Pour cela, il doit réponse à plusieurs réflexions fortes, indissociables que je décline en trois catégories qui devront être déclinées dans son programme partagé :

1)      Bâtir un Front de Gauche Durable, cohérent, clair sur son projet, ses alliances, ses priorités de taches à mettre en œuvre,  4 objectifs me semblent indispensables et indissociables:

a)      Conforter son unité, avec une vraie représentation de sa diversité aux élections,  adapter son organisation et son ouverture à cet objectif. Pratiquer le désistement républicain sans renoncer à ses idées.

b)      Accueillir, sur des objectifs clairs et partagés les citoyens et organisations qui partagent l’objectif de transformer le capitalisme de libre échange des biens, marchandises et services. Au profit d’une organisation économique qui privilégie d’abord, le développement durable, le travail humain, les échanges équitables, le développement social pour tous.

c)       Cela impose d’engager une transformation radicale des institutions politiques en France, en Europe, (remise en cause du traité de Lisbonne) et dans les organisations mondiales. (ONU, FMI, OMC).

d)      Cela impose une régulation forte des échanges internationaux, de rétablir si nécessaire des contrôles douaniers, de façon à s’assurer que les échanges sont équitables.

2)      Rétablir au  profit du travail, de la protection sociale, des retraites, de la dépendance, du travail,  les points de PIB confisqués depuis 1983,  par la finance et le capital. 5 objectifs me semblent prioritaires dans la réflexion.

a)      Rétablir l’équité, en ouvrant un vrai dialogue et négociation avec les partenaires sociaux, fixer des règles de salaire minimum et maximum,invitons-les-retraites-dans-les-regionales rétablir la retraite à 60 ans, sans allonger les années de cotisations, établir des règles de négociations salariales et de contrôle sur les licenciements boursiers, reconnaitre la qualification dans les grilles de salaire.

e)      Transformer la cotation boursière financière, en  privilégiant  les performances d’emplois créés, de respect des règles de développement durable et d’amélioration sociale dans cette cotation afin de privilégier l’aspect humain dans l’appréciation de sa valeur.

f)       Mettre en œuvre une planification de relocation des productions industrielles, agricoles, artisanales, pour relocaliser l’emploi,  réduire au maximum les transports à travers le monde de marchandises dont le coût souvent très bas de production augmente au fils des kilomètres parcourus et des intermédiaires en détruisant un peu plus la planète par des rejets inutiles de gaz.

g)      Valoriser l’éducation, adapter la formation professionnelle aux besoins croissants de main d’œuvre dans certains métiers et des relocalisations d’emplois qui seront engagés. Améliorer la formation permanente, nécessaire à l’évolution professionnelle et l’emploi.

 

3)      Un état qui assure ses responsabilités sur la cohésion et l’égalité nationale,  sécurité, santé, équilibre des territoires, justice,  impôts,  transports publics, ressources énergétiques, immigrations, informations et communications. De vastes chantiers vont devoir être menés compte tenu de la casse organisée dans les services publics. Je m’en tiens ici à quelques constats et principes qui doivent guider un programme de gauche.

Dans notre république les principes indiquent que l’état doit: assurer à tous l’accès en service mentionné ci-dessus. Nous constatons qu’avec les renoncements successifs engagés depuis plusieurs années,  la privatisation des énergies (GDF, EDF) des télécoms, de la poste, etc. cela détruit l’égalité d’accès et l’uniformité des couts. La rentabilité financière devient la règle au détriment du service public.

Les postes de police ferment avec des effectifs en réductions,  les polices municipales et officines privées de sécurité se développent, l’inégalité face à la sécurité grandit.

La justice devient à géométrie variable, sous contrôle du pouvoir et dépourvu de moyens pour travailler.

Les transports publics, les hôpitaux sont fermés dans les zones faiblement peuplées, les charges sont transférées aux collectivités locales sans compensation financière, l’inégalité progresse sur les territoires.

L’immigration sert de bouc émissaire à des politiques répressives, sécuritaires, de stigmatisation des populations et de pressions sur l’emploi et les salaires. Les bandes organisées et les trafics en tout genre prolifèrent, sans être fermement combattus.

Pour un programme de gauche il s’agit sur ces constats d’être lucide et clair.

La casse est tellement importante que rétablir l’égalité républicaine prendra du temps et des moyens

 Institutionnels et financiers. Pour cela : 

a)      Rétablir la progressivité de l’impôt sur les revenus, supprimer le bouclier fiscal, les niches fiscales financières, revoir la fiscalité locale et des entreprises, sanctionner les fraudeurs et exilés fiscaux et établir une transparence par un contrôle citoyen.

b)      Redonner le pouvoir au parlement, réformer les institutions,  parvenir à un  mode de représention équitable de la nation, référendum populaire, résistance aux abus de souveraineté d’où qu’ils viennent, mise à plat de la reforme des collectivités locales et instauration d’un contrôle citoyen.

c)       Le rétablissement d’un grand service public bancaire pour organiser la relance économique et réguler les marchés du crédit.

Ce sont des urgences pour un président de gauche élu en 2012.

a)      Rétablir le service public, dans la police, les énergies, l’eau, les transports, les hôpitaux, les routes et autoroutes nationales, la poste et les communications s’inscriront en objectifs à suivre.

b)      L’indépendance de la justice, des services publics d’informations, et l’aide à la presse d’opinions devront être rapidement mis en place pour marquer l’évolution démocratique de notre révolution citoyenne.

c)       Rétablir l’ordre républicain suppose : de rétablir l’équité sociale et des droits pour tous (travail, logement, santé, formation, culture), et d’agir pour le respect sans concession de la laïcité dans l’espace public, une lutte acharnée contre les bandes organisées et trafics divers, une action préventive contre l’immigration sauvage par une aide accrue au pays d’origine. 

 

Mes vœux 2011, sont une contribution à la réflexion engagée  publiquement par le front de gauche pour un vrai programme partagé, auquel je vous appelle à participer, pour cela vous pouvez consulter le lien Parti de Gauche et vous inscrire sur le site concerné. Par cette démarche le front de gauche innove, son programme doit s’enrichir de vos réflexions et observations, prenons notre avenir en main, 2011 deviendra ainsi une année d’espoir et de renouveau. Alors l’action et les luttes de 2010 ne resteront pas sans lendemain.

               

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2