Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:34

Au moins trois scénarios possibles, face à la violence de la crise grecque.

 1) « Renégocier le mémorandum ? » Cette renégociation doit porter sur deux points : étaler le calendrier de respect des objectifs de déficit public, et fixer des niveaux précis d'investissement dans le pays, « pour montrer que l'Union fait des efforts ».

 2) La presse grecque spécule sur l'organisation de nouvelles élections dès le 17 juin. « Et après, l'on verra. » Difficile de dire quelles sont les probabilités de ce scénario. D'autant que d'autres pistes sont avancées, qui tablent sur le calendrier extrêmement serré dans lequel se trouve la Grèce. Athènes doit en effet dégager d'ici fin juin… 11,5 milliards de nouvelles économies, pour les budgets 2013 et 2014, afin de répondre aux objectifs de la “Troïka”. Sinon, le FMI menace de ne pas verser sa prochaine tranche d'aide. Ce qui empêcherait l'Etat grec de payer, en juin, bon nombre de salaires et de retraites. Un moyen de pression particulièrement pervers, pour inciter les Grecs à voter pour l'un des deux partis soutenant le programme de renflouement…Un chantage effrayant en perspective.

3) Reste un troisième scénario, de plus en plus probable : la sortie pure et simple de l'euro. Après tout, le Pasok a passé sa campagne à expliquer aux Grecs que ces derniers quitteraient la zone euro s'ils ne votaient pas pour lui. Et le Pasok s'est effondré dans les urnes. Il ne reste plus qu'à organiser cette sortie apparemment voulue par une majorité des électeurs grecs. Dans les faits, le scrutin de dimanche a surtout donné lieu à une sanction de toutes les formations qui ont défendu et pratiqué l'austérité. Grand vainqueur du scrutin, le parti de gauche Syriza critique les politiques de rigueur, mais souhaite aussi que la Grèce reste dans la zone euro – une position en cela très semblable à celle du Front de gauche françaisdrapeau bastille 18 mars Il est donc impossible de dire, dans ces conditions, si les Grecs se sont prononcés, non seulement contre l'austérité, mais aussi pour une sortie de la zone euro, à suivre…… Une chose est sûre, les institutions européennes et la politique en cours est aujourd’hui de plus en plus dans l’impasse, les élections en France ne font que confirmer le malaise et appel à un autre chemin, prendre le pouvoir !

place au peuble-copie-2

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2