Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 15:29

LA BATAILLE POUR LES RETRAITES COMMENCE

Ce mardi, le Sénat, hélas, vient d'entériner par 169 pour, 33 contre et 114 abstentions, la loi anti salariés imposée par le Medef et que le PS ose appeler « sécurisation des parcours professionnels ». Il faut quand même avoir beaucoup de cynisme pour tenir de tels propos. Ainsi une alliance gouvernement PS-droite introduit une nouvelle régression sociale sous les applaudissements de Madame Parisot. Laquelle avance immédiatement ses pions suivants en exigeant que les régressions sur les retraites soient de même ampleur : 43 ans de cotisation au lieu de 41 ans et demi prévus en 2017, et pas de départ en retraite possible avant 65 ans, la borne supérieure en cas de nombre de trimestres insuffisants passant en conséquence de 67 ans à 70 ans !!!! Et nous savons que François Hollande et son gouvernement se sont déjà couchés devant la troïka européenne qui exige de tels reculs.invitons-les-retraites-dans-les-regionales

Ces attaques contre les retraites vont de pair avec la politique d'austérité. Or, avec le taux de chômage existant, il ne sert à rien de maintenir les salariés plus longtemps au travail. Nous le voyons déjà avec l'explosion du taux de chômage des salariés de plus de 50 ans à un niveau jamais atteint. Et avec la suppression du droit à indemnisation jusqu'au départ en retraite, beaucoup de salariés âgés se retrouvent sans aucun revenu ou au mieux avec le RSA. Les femmes vont être une fois de plus les premières victimes. Augmenter encore la durée de cotisation ne fera donc qu'aggraver la situation actuelle et provoquer un transfert de dépenses des caisses de retraite vers la caisse de chômage ou le budget de l'état.

Toute la politique de ce gouvernement se coule donc totalement dans l'idéologie libérale de la flexibilité du travail (avec l'ANI), du travailler plus pour gagner moins (retraite) et de la répression contre les travailleurs (refus de la loi d'amnistie). Ce n'est donc que la mobilisation qui pourra le faire reculer. Les manifestations du 1er mai plus importantes qu’annoncées par les médias donneurs de leçon, le succès de la marche du 5 mai malgré les tentatives de tripatouillage des chiffres par Manuel Valls sont un premier pas dans le rejet des politiques menées et dans l'exigence d'une nouvelle République. Il faut continuer à dénoncer l'hypocrisie de ce gouvernement qui cherche à maquiller son cours clairement libéral. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2