Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 19:13

 Hommage à François Mitterrand.

J’ai eu la grande joie avec une dizaine d’autres élus de déjeuner avec lui, en 1988. J’ai eu l’honneur d’accueillir Danièle Mitterrand pour inaugurer l’avenue en sa mémoire devant la Médiathèque Louis Aragon.  

15 ans après sa disparition le 9 Janvier 1996                                                              .mitterrand-photo-retouche.jpg

J’ai retenu de lui la force de conviction, la fidélité, « On ne peut rien faire avec la France si on ne l'aime pas » disait François Mitterrand. Il ne voulait pas la France livrée aux clans et aux déchirures.  Il en appelait toujours « à la part noble, à la part fraternelle, à la part courageuse que le peuple français porte en lui ».

Pour lui la France n'est jamais aussi grande, entendue, respectée que quand elle porte un message universel et y conforme ses actes.

Je me souviens d’une remarque qui marquera ma vie d’élu, de militant, «  il disait,  à chaque époque il faudra chercher comment tenir la promesse républicaine fondatrice de liberté, d'égalité et de fraternité : « le combat changera de forme mais pas de sens ». Il ne faudra jamais sous-estimer l'acharnement des intérêts financiers coalisés. Ils s'en prendront aux retraites, à la santé, à la sécurité sociale car ceux qui possèdent beaucoup veulent toujours posséder plus et les assurances privées attendent de faire main basse sur le pactole.

Il a accompli la grande réforme de la décentralisation dont la droite prend aujourd'hui le contre-pied pour mettre au pas les collectivités territoriales. Comme Maire de Petit Couronne je sais combien cette réforme à permis d’engager la transformation de notre ville, son développement, la relance de la SEM et des logements sociaux, des équipements scolaires, écoles, collège, école de musique et danse, bibliothèque, radio, équipements sportifs, etc.

Amoureux des livres, familier des libraires, il a soutenu toutes les formes de création contemporaine et populaire, du spectacle vivant à la Fête de la Musique, amoureux aussi de la nature. L’avenue François Mitterrand jalonnée par  la bibliothèque, le centre culturel des tourelles, les jardins aquatiques à défaut d’être une avenue monumentale « est bien à l’image de ce qu’aimait François » m’a dit  Danièle  Mitterrand lors de l’inauguration.

Il fut aussi visionnaire dans un domaine d'une actualité brûlante : l'Europe.  Il a relancé sa construction en voulant éviter qu'elle se limite à un grand marché libre-échangiste. Il  voulait une union monétaire mais aussi une union économique capable d'investissements à long terme pour préparer l'avenir ensemble.

Il a plaidé pour une Europe sociale « faute de quoi, écrivait-il, les travailleurs d'Europe détourneront la tête et ces regards absents livreront la Communauté à la solitude des mourants ». Il voulait une Europe démocratique qui ne reste pas le « monopole d'une élite technocratique ». Une Europe politique capable d'assurer collectivement sa défense. Il avait annoncé ce qu'il en coûterait de tarder et de tergiverser : « le réveil des nationalismes haineux et des xénophobies ».

A voir ce qu'il en est de l'Europe aujourd’hui, comment ne pas être frappé par la lucidité et la force des avertissements de François Mitterrand ?  Il avait le sens du temps long, des lenteurs de l'histoire et, tout autant, celui des accélérations. L’ambition transformatrice et les ruptures à faire avec le système capitaliste de libre échange mondialisé, c’est la plus actuelle et la plus féconde de ses leçons, qui doit être engagée ensemble.

Merci à vous, François Mitterrand, du « changer la vie ici et maintenant » à votre arrivée au pouvoir, nous avons vécu une grande histoire, réalisé notre utopie. Je n’irai pas aujourd’hui dire qu’ensuite tout est bien, comme d’autres j’ai eu mes déceptions, mes désaccords, mes révoltes mêmes. Je garderai cette part d’ombre pour moi, car l’hommage à l’homme d’état, amoureux, fidèle à son pays, visionnaire, mérite d’abord le respect et l’hommage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2