Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 01:59

Allocations familiales : ils ont osé !

Le décret qui permet de suspendre ou de supprimer les allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire entre en vigueur ce lundi....

C'est à l'initiative d' Eric CIOTTI Président UMP du Conseil Général et Député des Alpes Maritimes mais aussi Président du parc du Mercantour et secrétaire national de l' UMP en charge des questions de sécurité que cette disposition indigne adoptée le 29 juin par l'Assemblée Nationale puis votée par le Sénat le 15 septembre a vu le jour.

 

Quelles en sont les grandes lignes ?

 

En cas d'absentéisme scolaire (à partir de quatres demies journées sur un mois), le directeur de l'organisme débiteur de prestations familiales est tenu de suspendre, sur demande de l'inspecteur d'académie, le versement de la part des allocations familiales dues au titre de l'enfant absentéiste.

Une première remarque, c'est donc maintenant un cadre de l'Education Nationale (auparavant ce sale boulot été dévolu aux Présidents de CG qui ne l'on pratiquement pas appliqué, qui a en charge la décision et la lourde responsabilité, de placer dans une précarité accrue, des Familles déjà fortement éprouvées par la crise économique, aggravant ainsi leur situation, il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce qu'en pensent nos enseignants...

Jusqu'à présent les Familles en difficultés devaient faire face aux coupures d'eau, de gaz, d'électricité, à la visite des Huissiers, à la gourmandise aveugle de leur banque, aux difficultés pour se loger, se chauffer, se vétir , se nourrir, et enfin à l'absence d'un pouvoir d'achat pourtant promis par le candidat SARKOZY en 2007. Et bien, les Ministres de l' Education Nationale (Luc CHATEL) et des Solidarités (Roselyne BACHELOT) signataires du décret 2011-89 du 21 janvier 2011, publié ce lundi au journal officiel, ont décidé d'en rajouter !

 

Les manants de la France d'en bas, habitués à courber l'échine, peuvent bien supporter cette nouvelle épreuve n'est-ce pas ?

Au diable les réflexions consistant à chercher à comprendre pourquoi l'absentéisme se développe et si notre système scolaire nécessite de profondes réformes, inutile d'aller voir ce qui se passe derrière les volets clos de ces cités infâmes où s'entassent parfois dans quelques mètres carrés des Familles nombreuses déjà en situation de survie et parfaitement ignorées par une oligarchie bien pensante, saupoudrée comme des Baronnes d'un autre temps hautaines, méprisantes et autistes.

Ainsi va la "nouvelle" République qui de protectrice a endossé sans vergogne le statut d'oppressante pour ceux qui ne sont pas nés du bon côté de la barrière.

Le Député UMP CIOTTI élu cumulard commence le travail, une Assemblée bienveillante et un Sénat somnolent valident, puis une Ministre des Solidarités (on ne rit pas) enfonce le clou avec la complicité irresponsable d'un collègue du gouvernement ayant pourtant en charge l' Education Nationale et donc le devenir de la Nation !

Au fait Mr le Député CIOTTI quand une Famille ne perçoit pas d'allocation familiale, avec 1 enfant par exemple que fait-on ? On colle un timbre-amende au profit des parlementaires cumulards sur le front du gamin ? On ponctionne directement le SMIC du Père de famille ? On impose une surtaxe à la maman lorsqu'elle fait ses courses chez Aldi ?

 

Bienvenue au Pays de la précarité organisé !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

clopinette 12/02/2011 23:28



 Et si on se posait enfin la question de savoir pourquoi les élèves n'ont pas envie de venir en classe ?

Enseignement frontal, inadapté, sans aucune prise en compte des savoirs déjà-là des élèves, traitement chronologique des programmes sans possibilité d'anticiper, ou de traiter autrement les
chapitres déjà vus, sans mise en relation avec le vécu, travail absent durant la classe, réservé aux moments où ce n'est plus le moment et où la diversité des conditions de travail le rend absurdement injuste..

Aucun travail d'équipes, peu de travail d'intelligence, peu de respect de la personne des élèves, sans oublier le ton sur lequel on s'adresse à eux, une relation de pur pouvoir et une ambiance de
menaces et de sanctions... Vous auriez envie d'y aller, vous ?



Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2