Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:10

Abstention record

Avec 55,63% d’abstention, l’agonie de la Vème République s’accélère puisqu’il s’agit du plus fort taux qu’elle ait connu. Certes c’est la première fois depuis 1988 que les élections cantonales ne sont pas couplées avec d’autres élections (régionale ou municipale). A cette époque, le taux d’abstention s’était déjà élevé à 51%.

De plus, ces élections ont fait l’objet d’une occultation complète de la part des médias. Aucun débat entre les différents partis n’a été organisé. Aucune couverture médiatique pour ces élections qui s’annonçaient comme une véritable sanction pour la droite. Le summum de l’indifférence est atteint avec l’absence de soirées électorales sur les grandes chaines nationales et notamment sur le service public. Exemple typique de prophétie autoréalisatrice : les médias ont pu se féliciter d’avoir prédit le manque d’intérêt des Français pour ce scrutin après l’avoir consciencieusement entretenu.

Au-delà de ces remarques générales, il convient d’analyser plus attentivement cette abstention. On constate que des bastions traditionnels de la droite sont fortement touchés. C’est le cas par exemple à Neuilly où la participation ne s’élève qu’à 41% ou encore à Nogent-sur-Marne, ville très bourgeoise de région parisienne où seuls 35% des électeurs se sont rendus aux urnes.

Cette abstention exprime donc une rupture forte entre la droite au pouvoir et son électorat traditionnel, qui marque ainsi son rejet ou son incompréhension des politiques sarkozystes.

Bien sûr cette abstention n’est pas que le fait d’une droite déçue par ses chefs traditionnels, elle touche également les quartiers populaires et les couches moyennes. Cette insurrection froide est le symbole d’une défiance envers les dirigeants de ce pays qui servent les intérêts de cette oligarchie financière qui veut faire payer la crise au plus grand nombre, alors qu’elle en est la seule responsable. Une partie de l’abstention doit donc être rapprochée du « qu’ils s’en ailent tous ! » latino-américain ou du « qu’ils dégagent » des révolutions maghrébines.
La réponse à l’abstention n’est donc pas dans les rituelles larmes de crocodile versées à l’issue de chaque scrutin. Seul un changement politique radical redonnera un avenir démocratique à notre pays.

Bernard Lachaud

Quel constat sur le canton de Grand Couronne et Petit Couronne.

Un conseiller PS élu avec seulement 26% des électeurs inscrits.

 Sur 20 469 inscrits il ne recueille que 5 340 suffrages. Il n’a même pas rassemblé l’ensemble des votes de gauche 6 301 suffrages au 1er tour.

 

Sur Petit Couronne, alors qu’il est Maire, avec seulement 1 640 votes, 26% des inscrits, il ne rassemble même pas l’ensemble des votes de gauche 2 012 suffrages du premier tour.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

bachir 29/03/2011 10:22



cela se passe de commentaire les chiffres sont la pour ca et eu son incontestable



Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2