Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 13:00

- Le Monde - 12 avril 07 :

Pendant la campagne présidentielle, en catimini des décisions importantes, sans débats.

Protestations après le feu vert discret à la construction de l'EPR

Déni de démocratie" pour Greenpeace, "acte antidémocratique d'un
gouvernement en fin de règne" pour Sortir du nucléaire,

"mépris pour la démarche de débat public" pour les Verts,

"étonnement" du Parti socialiste : les réactions ont
été vives après la publication au Journal officiel, mercredi 11 avril, du
décret autorisant EDF à construire le réacteur nucléaire de troisième
génération (EPR) de Flamanville (Manche).

Greenpeace a annoncé son intention de déposer immédiatement "un recours en
annulation devant le Conseil d'Etat
".

La candidate des Verts Dominique Voynet a précisé qu'elle excluait d'apporter son soutien au deuxième tour à un candidat qui "n'aurait pas pris l'engagement de revenir sur cette décision".

Le PS a réaffirmé son engagement "à ouvrir un débat transparent et approfondi sur l'avenir de l'EPR au lendemain de l'élection présidentielle, pour définir les orientations de la politique énergétique du
pays".

"EN CATIMINI"

François Bayrou, candidat de l'UDF, juge "antidémocratique" de prendre une décision "en catimini" juste avant l'élection et s'engage à "suspendre la décision" s'il est élu.

José Bové, qui a annoncé, jeudi dans le quotidien gratuit 20 Minutes, qu'il proposerait à Nicolas Hulot d'être premier ministre s'il était élu, y voit "une provocation".

Le ministère de l'économie a indiqué pour sa part que "cette autorisation est l'aboutissement d'un processus de consultation du public très complet".
La Commission nationale du débat public (CNDP) a organisé un débat public sur l'EPR entre octobre 2005 et février 2006. Une enquête publique locale s'est ensuite déroulée en juin et juillet 2006, "qui s'est conclue par un avis favorable", a rappelé le ministère. Les travaux de terrassement sont déjà largement entamés à Flamanville. La publication du décret, le 11 avril, doit permettre une mise en service du réacteur en 2012.

Le réacteur européen à eau sous pression (European Pressurised Water Reactor ou EPR) est destiné à prendre le relais d'une partie des 58 réacteurs français actuels. En France, l'énergie nucléaire assure 78 % de la production d'électricité, contre 16 % dans le monde et 32 % en Europe. Ses opposants dénoncent le coût élevé de sa construction (3,4 milliards d'euros), sa technologie "obsolète" et son utilité discutable, la France étant "en situation de surcapacité énergétique". Selon eux, le coût de l'EPR va limiter l'investissement dans les énergies renouvelables.

Christophe Jakubyszyn

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2