Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 22:43

2009, L’ESPOIR POUR UN FRONT DE GAUCHE PUISSANT CONTRE LE GOUVERNEMENT ET LE CAPITALISME.

La mise hors d’état de nuire du capitalisme libéral encouragé par le traité de Lisbonne passe par la constitution d’un front de gauche puissant, en France, mais également en Europe. Les conditions semblent enfin se mettre en place, avec Jean Luc Mélenchon, et son Parti de Gauche, de même qu’avec Besancenot et son Nouveau Parti Anticapitaliste. Les deux incarnent d’ores et déjà l’espoir d’une vraie gauche décomplexée, avec laquelle il faudra compter

Les citoyens de gauche désabusés, déboussolés après le spectacle affligeant offert par le Parti Socialiste, avec des gesticulations entre leaders auxquelles on ne comprend, à vrai dire, pas grand-chose, peuvent retrouver espoir en ce début d’année 2009.

Jamais, depuis Vichy et Pétain, un gouvernement n’a été l’auteur d’un tel déferlement de mesures et de lois plus abjectes les unes que les autres et ceux qui n’ont que le droit de subir vivent amèrement de ne plus pouvoir s’identifier à des partis en qui ils ont cru. En qui ils aimeraient à nouveau placer leur confiance et leurs espoirs d‘une vie meilleure. Trop empêtrée dans les querelles de chapelle et de pouvoir, depuis 2002, ils ont laissé faire Sarkozy, ses sbires et autres traitres anciens de gauche.

L’espoir est permis, les conditions sont presque réunies pour un front de gauche. En effet, la naissance du Parti de Gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon, l’accueil positif de Marie-Georges Buffet, d’une part, l’éclosion du Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot, d’autre part, sont des signes prometteurs, pour un front de gauche fort qui aboutira à un changement radical du comportement de la gauche. Il est plus que temps!

La montée des luttes sociales en début d’année 2009, avec l’unité des syndicats pour une grande journée de manifestation le 29 Janvier (voir communiqué ci-dessous), constitue une réponse puissante face à la casse sociale qui va s’accentuer, la renaissance d’une vraie gauche avec la constitution d’un large front de gauche pour les élections européennes du 9 Juin 2009 ouvrent une perspective capable d’imposer une autre politique économique en Europe. C’est un vœu que je formule pour nous tous en ce début d’année, sans oublier pour vous et votre famille santé et bonheur, mais le tout est intimement lié.

 

Appel des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA
La crise économique amplifiée par la crise financière internationale touche durement une grande partie des salariés dans leurs emplois et leurs revenus. Alors qu’ils n’en sont en rien responsables les salariés, demandeurs d’emploi et retraités, en sont les premières victimes. Elle menace l’avenir des jeunes, met à mal la cohésion sociale et les solidarités ; elle accroît les inégalités et les risques de précarité. Surmonter cette crise implique des mesures urgentes d’une autre nature que celles prises par l’Etat et les entreprises, pour être au service de l’emploi et des rémunérations. C’est pourquoi, les organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA) appellent les salariés du privé et du public, les chômeurs et les retraités, à une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 29 janvier 2009 : elle donnera lieu dans tout le pays à des grèves et des manifestations. Elles appellent à agir massivement et interpeller les responsables gouvernementaux, les responsables patronaux et les employeurs pour :
- défendre l’emploi privé et public ;
- l
utter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales ;
-exiger des politiques de rémunérations qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités ;
- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale ;
- des services publics de qualité qui assurent en particulier tout leur rôle de réponse aux besoins sociaux et de solidarité.
Les organisations syndicales rendront publique le 5 janvier 2009, une déclaration commune développant leurs propositions et revendications.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur - dans Politique
commenter cet article

commentaires

monnier 11/02/2009 08:26

bonjour Monsieur Letailleur,pour l'instant les décisions du président Sarkosy sont fausses et menssongères et non vérifiable dans le temps .Pour l'instant il faut taxer les grandes entreprises de pétroles de gaz et de charbon, qui sont responsables du déréglement climatique avec certains volcans , si ça continu cela peut réactiver des volcans endormis , il se croît le maître en europe et dans le monde c'est un président fentoche et marionette et abruti.il ne fait qu'aggraver le problème économique, et donner le plus d'argent aux pays défiscalisés.Ce que veut le groupe des menteurs d'UMP C'est d'affaiblir  progressivement tous les syndicats , pour avoir plus de pouvoir pour leurs propres intérêt.Pour l'instant il faut rénover les écoles et les lycées et augmenter leurs budjets, pour l'instant c'est faut , les caisses son vides pas pour tout le monde.il faut augmenter la part des petites et moyennes entreprises et baisser la TVA à 5%.SALUTATION,Jean-philippe.

soso 19/01/2009 12:48

he oui changement radical je souhaite de reussir

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2