Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 17:29

L’économiste Jacques Généreux s’exprime sur le plan de relance:«ni suffisant, ni adapté», une collection d'annonces a minima à laquelle il répond par un socialisme renouvelé.

Le plan de relance de l'économie ? «Rien pour les ménages, tous pour les entreprises», résume Jacques Généreux.
Il voit dans le programme présenté à Douai tous les «vieux mythes» de la pensée libérale : dérégulation des marchés publics, pari sur les entreprises et les plus hauts salaires et considère la somme de 26 milliards d'euros comme «ridicule», l'économiste souligne que les sommes annoncés ne relèvent que de l'avance sur facture et évalue que l'injection réelle dans l'économie se limite à quelques milliards, entre 2 et 5.
Des gestes forts.

Il demande la suppression du paquet fiscal de 2007 et la redistribution de ses 15 milliards aux ménages gagnant moins de 3000 à 3500€. Il prône le contrôle administratif des licenciements à titre préventive dans les entreprises qui réalisent des bénéfices.

Il invite à des gestes forts de l'Etat : « si l'Etat annonce le remplacement de ses véhicules à essence par des véhicules hybrides, tout d'un coup vous aurez des carnets de commandes pleins, avance-t-il. Ils vont amener à des reclassements de salariés, à des nouvelles lignes de montage.»

Bref, les Etats doivent selon lui donner l'exemple ensemble dans le cadre européen. « Mais dans l'Europe actuelle, ce n'est pas l'orientation, regrette-t-il. L'orientation dominante c'est faisons-nous de plus en plus de concurrence et avec un grand marché de concurrence sauvage et généralisé, on va à aller vers l'efficacité. »
Le Parti de gauche qu'il vient d'intégrer avec JL Mélenchon voit pour lui sa raison d'être dans l'union des forces de gauche qui refusent clairement cette Europe du libre échange et qui vont s’unir aux élections européennes de juin 2009.


La gauche néo-moderne ;

La réponse de Généreux à l'échec de la social-démocratie
Le nouveau livre de Jacques Généreux, La gauche néo-moderne, paraîtra aux environs du congrès fondateur du Parti de gauche, début Février 2009

Ce livre se posera en réponse au libéralisme à outrance, sans renier l'émancipation de l'homme, pour dénoncer « une société d'individus libres, rivaux, privés de transcendance » que la droite a tenté de policer par le retour de l'ordre.

« La nouvelle modernité ne consiste pas à abolir les acquis de la modernité, résume-t-il. On ne construit par une bonne société en libérant des individus, on construit la liberté des individus en créant une bonne société coopérative et solidaire.

Une société pacifiée, « non pas par l'ordre, par la morale, par la police, mais pacifiée par l'égalité, par la justice sociale, par les services collectifs, par le sentiment d'être sûr qu'on est parmi les siens. »

Partager cet article

Repost 0
Published by extraits d'interventions de J Généreux - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2