Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 17:28

La modernité des idées est bien toujours à gauche.

 

Mais ou est la gauche aujourd’hui ?

 

Face à la crise financière internationale dont on n’appréhende pas encore toutes les conséquences. Dans une économie mondialisée où le spéculatif a pris le pas sur l’économie réelle, l’idéologie libérale est en échec.

En urgence, la droite évoque, enfin, la question de la restriction au libre-échange et redécouvre la nécessité de la régulation par la puissance publique. Pour protéger les emplois, notre Président s’aperçoit des dégâts provoqués par l’absence de planification et de soutient à la politique industrielle, il était temps.

Le pouvoir d’achat des ménages, et donc l’augmentation des salaires ne sont pas un frein mais au, contraire, un élément moteur de la croissance, il est temps d’y mettre autant de moyen et de volonté que pour sauver les banques.

Le libéralisme est en crise mais, la social-démocratie ne se porte pas mieux pour autant, car elle ne se soustrait pas à la pression de la “pensée unique”.

La Gauche européenne et le Parti Socialiste Français sont entraînés dans le sillage de la crise de l’idéologie libérale. Faute d’avoir voulu proposer une orientation qui mobilise et unifie les classes populaires et moyennes, les échecs électoraux se sont multipliés en Europe.

Le temps de la gauche est venu, il faut lever un nouvel espoir en changeant d’offre politique avec des propositions alternatives qui seules permettront l’alternance.

Les congrès du Parti Socialiste et du Parti communiste d’ci à Décembre 2008 et la perceptive de l’élection du parlement européen en Juin 2009, offre à la gauche une occasion unique de construire cette offre politique nouvelle et de la proposer aux peuples européens. Agir au niveau européen, me semble constituer le niveau minimum pour créer un contre pouvoir politique suffisamment efficace  pour lutter contre les dérives de la mondialisation financière.

L’intelligence et l’honnêté en politique c’est d’abord la conviction, la fidélité et la loyauté et pas la faculté à s’adapter et à changer selon son environnement.

Il est tant qu’à gauche ont redécouvre cette vertu.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Christian 20/11/2008 18:13

Un article trés clair, alors l'espoir est aussi au rendez avec la création du Parti de Gauche de Mélanchon et Dolez votre voeux semble se mettre en place, alors allez rejoignez le mouvement.

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2