Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 23:49

Le taux de pauvreté a augmenté ! Une ville sans boussole !

Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France a légèrement augmenté en 2015. De 14,1 % de la population en 2014, il est passé à 14,3 %. Cette hausse « proviendrait principalement de l'augmentation du nombre de chômeurs vivant en dessous du seuil de pauvreté, elle-même liée à celle du nombre de chômeurs de longue ou très longue durée », précise l'Insee.

Ce chiffre reflète à lui seul, l’échec du gouvernement Hollande-Valls, de sa majorité et des élus locaux qui ont soutenus cette politique.

Petit-Couronne a pris de plein fouet la casse industrielle de l’industrie en France avec la liquidation de la raffinerie Pétroplus. Alors que des investisseurs potentiels existent, l’état, soutenu par les élus locaux : du député au Maire, en passant par les présidents de région, du département, de la Métropole (tous socialistes à l’époque), tous ont soutenu cette casse industrielle. La France, notre agglomération et notre ville aujourd’hui, en paye le prix : un taux de chômage de 50% supérieur à la moyenne nationale, des centaines de mètres carrés de cases commerciales vides, des commerces en grande difficulté, des services aux personnes –particulièrement des plus fragiles- qui se réduisent, des services et équipements qui reculent et disparaissent...

Voici quelques infos "en vrac" :

Etat d’alerte sur la santé à Petit-Couronne ! Il ne restera que 3 médecins en exercice dans quelques mois au lieu de 8 il y a 10 ans. Le dentiste Glacet part en retraite et n’a pas de repreneur.

Logement : le Maire continue de brader l’essentiel du patrimoine foncier communal, y compris dans des secteurs où des requalifications urbaines mériteraient une étude d’ensemble. Il avait annoncé que ces ventes permettraient des réhabilitations, certaines ont été faites, d’autres (immeubles Normandie et Bretagne) attentent toujours. Il serait semble-t-il projeté de les démolir ? Il cède à l’euro symbolique le terrain et l’immeuble de la Sente Pommeret à Quevilly Habitat, pour y reconstruire 10 pavillons en location accession. Là aussi sans plan d’avenir pour le quartier.

Gros travaux d’entretien : les reculs se confirment sur les tennis couverts et l’école Flaubert avec des étalements jusqu’en 2018. Pour l’Archipel, le Maire espère que la métropole interviendra en prenant la compétence. Il rejoint là ce que nous réclamons.

Service public : réduction à nouveau des horaires d’ouverture de la mairie, de la bibliothèque. Réduction des vacations de bus pour les écoles. A la rentrée 2017, il n’y aura plus d’animateur pour accompagner les enfants vers les activités sportives, aux associations de le faire !

Des décisions sans débat en conseil municipal : ne pensez pas que toutes ces décisions font l’objet de débat en conseil municipal. Loin de là ! Nous les apprenons ou les constatons une fois leurs mises en place. De plus, la plupart des décisions importantes concernant l’urbanisme, le logement, la voirie, les équipements dépendent à présent de la Métropole où le fonctionnement démocratique laisse à désirer. Pour exemple, sur 40 membres en commission, seulement 4 à 6 sont présents la plupart du temps et aucun document préalablement n’est envoyé. Là aussi, la reforme territoriale de ce gouvernement avec la création des métropoles a porté un coup fatal à la démocratie de proximité. A Petit-Couronne, sur 29 élus municipaux, ils n’étaient que 18 présents au dernier conseil. Pour notre part, nous avons boycotté la réunion, car nous n’approuvons pas l’absence de débat démocratique.

Le citoyen aura le pouvoir de sanctionner cette politique à l’occasion des élections présidentielles et législatives qui se suivront en mai et juin prochains. N’oubliez pas de vous inscrire pour voter ! Avant le 31 Décembre de cette année.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Letailleur
commenter cet article

commentaires

SCORNET Yvon 23/01/2017 17:00

Bonsoir,
Je n'ai pas directement de remarques à faire sur l'article du blog, il contient ce que quelqu'un d’honnête et d'extérieur au site peut écrire en n'ayant pas toutes les données en main.
Par contre, je voudrai répondre au commentaire de celui qui se fait appeler "RESA"
Moi, je n'ai pas de problème pour mettre mon nom sur ce message. Je m'appelle Yvon SCORNET et depuis le début du mouvement des Petroplus, j'ai été et je suis toujours le porte parole des Petroplus. Donc, si quelqu'un peut dire si il y a eu des repreneurs possibles et si aujourd'hui il y en a encore, c'est bien moi. Pendant toutes ces années, nous avons été en contact avec tout ce qui touche le monde du pétrole. L'Etat, avec tous ces moyens, n'a jamais présenté un seul repreneur. De notre coté, nous avons contacté tout le monde et nous avons eu de nombreux dossiers. Quelques uns n'avaient pas de réelles valeurs d'autres étaient et sont des valeurs industrielles certaines. L'Iran était prête a acheté via la NIOC (renseignez vous, c'est ce qui se fait de plus lourd en pétrole) après avoir proposé un rachat par Tadbir (1ère société privée iranienne), mon partenaire suisse a avec lui 2 sociétés du Nigeria ainsi que le Président de la République (un compte de 900000€ est ouvert en suisse) et vous parlez de Murzuq, je le connais bien et il est en train d'acheter d'autres raffineries et une plainte va être déposée contre certaines sociétés et personnalités. Ceux là sont les sociétés qui sont encore présentes. L'Etat français et certains élus locaux ont tout fait pour détruire les dossiers de reprise. C'est contraire aux intérêts de Petit-Couronne et de la France. A coté de cela, on vous ment: nombre d'emplois créés sur le site, dépollution, désamiantage sans confinement (le risque de cancer peut toucher non seulement les salariés mais aussi les habitants), on fait fermer des entreprises et on transfert sur Petit-Couronne: Laboratoire Valgo, Eiffage qui ferme à Martot, proposition de déplacer Oissel Transport...
L'installation de Bolloré sur Petit-Couronne pour faire de l'importation de produits finis va condamner les autres raffineries de la vallée de Seine avec encore des milliers d'emplois supprimés. Sinon, continuez à croire les Maires et Députés qui vous mentent mais ce n'est pas cela qui donnera du travail à vos enfants. Mais si vous avez du courage, on peut en discuter en direct. Moi, je sais de quoi je parle

Brouté 15/01/2017 23:33

Bonsoir, je suis le Secrétaire du Syndicat C.G.T de la Raffinerie de Petit Couronne, nous sommes prêt à une réunion public pour prouver qu'il n'y avait pas que Murzucq oil, mais d'autres repreneurs dont la société Talbir (Iranienne, pas sous embargo) que Mr Fabius et Mr Bachelet on refusé la reprise pour des problème géopolitique(dixit le procureur de la république au tribunal du commerce) donc c'est bien une décision politique du sabotage industriel. Puis le refus de la société suisse avec le Nigeria , de reprendre le site. La raffinerie faisait vivre 4500 emplois induit et direct,. A la collectivité; 750000 euros pour la commune de Petit Couronne, 960000 euros pour la CREA (aujourd'hui Métropole), minimum 30000 euro pour les commune, ayant plus 9 salariés(es) habitants dans la ville. C'était la raffinerie, la plus avancée en Europe,sur les investissements sur les nouvelles technologies et sur les normes environnementales européennes. C'était une compétence humaine et de savoir faire que beaucoup d'employeurs se sont récupéré après la fermeture Et on été uni, une vie famille, la C.G.T aux élections dans le 1er collège 75% et dans le 2ème Collège près de 71%. C'est du sabotage industriel et humain, je ne voterai plus pour un candidat du P.S et je souhaite le débat public avant les élections, si le maire et le député ont encore de quoi se faire appeler Messieurs

gegecouronne 05/01/2017 20:43

Pour votre information prendre contact avec la CGT qui peut sans problème vous ouvrir les dossiers. chiche?

RESA 03/01/2017 20:03

"Alors que des investisseurs potentiels existent, l’état, soutenu par les élus locaux : du député au Maire, en passant par les présidents de région, du département, de la Métropole (tous socialistes à l’époque), tous ont soutenu cette casse industrielle"
Oui c'est vrai l y avait Murzucq oil .... Quand est-ce que l'on va arrêter de fantasmer sur ce sujet de la reprise d'une raffinerie à bout de souffle ? C'est quand que l'on dit la vérité, toute la vérité sur ces fameux repreneurs ?
On réouvre les dossiers de reprises et on les rends publics, chiche ?

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2