Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 00:17

LE MONDE CHANGE DE PEAU

Loin de toute pause estivale, juillet et aout auront étés celui du terrorisme de masse avec l’abominable attentat de Nice et de Saint Etienne du Rouvray. L’ampleur, la brutalité et la lâcheté ont largement effacé les autres événements. Chacun d’entre eux (auxquels il conviendrait d’ajouter les événements en Turquie), chassant l’autre, on risquerait en effet de rajouter à leur dureté spécifique, le risque de n’y comprendre plus rien, et du coup de renforcer le sentiment d’impuissance pour les résoudre. Ils ont pourtant en commun d’illustrer les dangers que la crise structurelle du capitalisme fait courir à la civilisation. Les inégalités sociales, un productivisme aveugle, les dérives autoritaires, une mise en concurrence des peuples entre eux et un dumping institutionnalisé sur fond d’austérité dans l’Union européenne, le terrorisme et la guerre, enfin, toujours plus proche : n’auront laissés aucun répit.

Les réponses apportées par les libéraux, quelle que soit leur « obédience », sont celles d’une fuite en avant. Passage en force pour imposer des législations antisociales (loi El Khomri deux fois en quinze jours le 49al3 à l’Assemblée nationale, faute de majorité pour adopter la loi. Une loi contre laquelle les syndicats ne désarment pas, puisqu’ils appellent à une prochaine journée d’action le 15 septembre pour dire non à son application).

Ou de grands projets nuisibles, Notre-Dame-des-La Notre-Dame, tunnel du Lyon-Turin, Centre industriel de stockage nucléaire géologique, voté en catimini dans la nuit du lundi 11 juillet. Il est vrai que le lobby nucléaire peut se croire tout permis depuis que les promesses de fermeture de centrales ont été revues encore à la baisse.

Quant aux mesures prises pour faire face au terrorisme djihadiste, elles sont au mieux inefficaces, au pire dangereuses pour nos libertés. Il s’agit au final d’un point donné à ceux qui espèrent que, pour leur faire face, nos démocraties renieront leurs principes. Le marketing politicien en vue de 2017 se sont ainsi donnés rendez-vous au PS comme chez les Républicains, pour rendre permanent l’état d’urgence et prolonger une opération Sentinelle aussi inutile que couteuse en matériel et en hommes.

L’unique dessein de ces politiques de gribouille est de gagner du temps pour sauver le système. Ce sont elles qui, depuis des années, lézardent notre République et alimentent le terreau identitaire, que ce soit celui du FN ou de l’intégrisme religieux.

Car c’est bien le système qui vacille en menaçant de nous emporter. Le système néolibéral, son moteur est celui de la concurrence effrénée, économique comme géopolitique, de la souveraineté des marchés sur les peuples, du profit comme seule valeur désormais de référence dans un monde globalisé qui rend, du coup, toujours plus dangereux ses moindres soubresauts. Ce 3ème âge du capitalisme mondialisé n’est pas la seule cause des conflits dans le monde, mais il les exacerbe et les rend toujours plus incontrôlables. En imposant son court-termisme au service des profits, de la possession des matières premières et d’espaces économiques à conquérir, il se fait aussi dangereux pour la paix que pour la préservation de l’environnement.

Le monde change de peau. « Sera-t-il laid ou bien beau ?». Les peuples peuvent encore en décider. Pour peu qu’on en éclaire le sens sans pour autant négliger d’en soigner les effets concrets et immédiats. Les échéances de 2017 dans les deux principaux pays européens - la France, puis l’Allemagne - constitueront en effet un tournant à ne pas rater pour toutes celles et tous ceux qui ne désespèrent pas de voir le monde plus beau qu’il ne l’est et, surtout, qu’il ne menace de l’être.

Retrouvez nous sur : www-petit-couronne-ensemble.fr

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 20:44
Hommage, à toutes les victimes d'attentats.

L’Horreur se poursuit, aujourd’hui près de chez nous à Saint Etienne du Rouvray

J’aurai voulu que ce soit juste l’été, ses journées et soirées douces. Mais voilà ces absurdes assassins, au Bataclan, à Nice, à Saint Etienne du Rouvray aujourd'hui ou ailleurs qui propagent la mort. Maudit soit-il !

Après avoir laissé passer la vague d’émotion comme on a appris à le faire depuis qu’on a vécu toutes ces autres abominations. Je me demande toujours quels mots choisir pour les offrir en pansement à tous ceux qui pleurent leur mort et blessé

Je vis, comme le Maire de Saint Etienne du Rouvray, profondément ce partage de la souffrance. Car avec lui nous vérifions que nous sommes restés humains dans ce monde qui l’est souvent si peu. Gardons et Entretenons le sentiment que les autres sont nos semblables et que rien ne peut leur arriver sans que nous soyons concernés.

Crions à ces barbares que nous n’avons pas peur !

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 16:25

NON au coup de force
antidémocratique avec le 49-3 !
RETRAIT du projet de loi travail.

En lutte pour abroger la loi travail.

Les manifestations du 19 mai  Rouen 10 h 30 Cours Clemenceau

Communiqué National CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL du 10 mai.

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte, le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3. Inacceptable !

Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement, à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts. Le compte n’y est toujours pas ! Un code du travail par entreprise à l’opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire, perdure dans le projet de loi. Scandaleux !

Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamiques dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force.

Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire. A partir de tous ces éléments, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles appellent leurs organisations à construire deux nouvelles journées de grèves et manifestations le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai prochains. De plus, elles n’écartent aucun type d’initiatives pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale. Afin de faire valoir leurs propositions elles décident de s’adresser ensemble au Président de la République pour être reçues rapidement. Une nouvelle réunion des organisations syndicales se tiendra dès le début de la semaine prochaine pour décider de nouvelles mobilisations.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 10:59
 2017: Hollande exclu du second tour.

Selon le dernier sondage.

AFP, publié le 17 avril

François Hollande ne se qualifierait pas pour le second tour en 2017 quelle que soit la configuration envisagée, selon une enquête TNS Sofres-OnePoint pour le Figaro, LCI et RTL publiée dimanche soir.

S'il remportait la primaire de la droite, Alain Juppé arriverait largement en tête au 1er tour avec 35% des voix (+4 points par rapport à décembre) devant Marine Le Pen à 26% (-2 points). François Hollande ne recueillerait que 13% des voix (en net recul: -7 points) et devancerait de peu Jean-Luc Mélenchon (12%, +1 point).

Si en revanche Nicolas Sarkozy était le candidat de la droite, il obtiendrait 24% des voix au 1er tour (-2 points par rapport à décembre) derrière Marine Le Pen à 29% (+1,5) et largement devant François Hollande à 16% (- 6 points). Une possible candidature de François Bayrou ne gênerait par ailleurs pas réellement Nicolas Sarkozy, qui obtiendrait dans cette hypothèse 23% des voix (12% pour le maire de Pau).

François Fillon obtiendrait 23%, loin derrière Marine Le Pen qui, avec 32%, recueillerait presque le tiers des suffrages exprimés. François Hollande serait alors à égalité avec Jean-Luc Mélenchon avec 14% des voix.

Enfin, Bruno Le Maire arriverait lui aussi en 2ème position avec 21% des voix, derrière Marine Le Pen à 30%. François Hollande arriverait dans cette hypothèse en 4ème position avec 15% des suffrages exprimés et serait devancé par Jean-Luc Mélenchon (à 16%).

En outre, seulement 11% des Français souhaitent que François Hollande soit candidat en 2017. 71% des personnes interrogées sont hostiles à une candidature du président sortant, et 18% indifférents. Même parmi les sympathisants du Parti socialiste, seule une minorité (39%) souhaite qu'il se représente, selon ce sondage réalisé après l'intervention télévisée de François Hollande jeudi soir.

Enquête réalisée en ligne les 15 et 16 avril sur un échantillon de 1.011 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales. Méthode des quotas.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 22:09
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!
avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!

avenue Pasteur de la préfecture au panorama était occupés par les manifestants, exceptionnel!!

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 15:23
La mascotte des Pétroplus, toujours en lutte, la cours de cassation doit statuer fin Mars sur cette abandon industriel, organisé par le gouvernement et les socialistes locaux.

La mascotte des Pétroplus, toujours en lutte, la cours de cassation doit statuer fin Mars sur cette abandon industriel, organisé par le gouvernement et les socialistes locaux.

Après les lois Macron et Rebsamen, le projet de loi El Khomri constitue un assassinat de la protection sociale dans ce pays. Voici la loi la plus antisociale de la 5ème République.

Il n’y aurait donc rien à sauver dans ce projet de, loi ? La réponse est non.

Pris une à une, les mesures sont autant de coups portés aux salarié-e-s : maximum hebdomadaire porté à 60 heures, suppression des onze heures de délai entre deux journées de travail (à quand les dortoirs prévus à côté des lieux de travail ?), facilitation des licenciements économiques, possibilité d’accords d’entreprise permettant de baisser les salaires sans cause économique, recours à un référendum/chantage des salarié-e-s (comment caractériser autrement un référendum patronal qui donne le choix entre un PSE ou le retour aux 39 heures ?) pour passer au-dessus d’un refus syndical, etc…

Plus globalement, à l’inverse de la présentation qu’en fait Manuel Valls pour en justifier la casse, le code du travail n’a pas pour fonction de réguler les rapports sociaux dans les entreprises. C’est une protection juridique des salariés du fait de leur lien de subordination à l’employeur. Or cette réforme en change le sens et le rôle. Comme le note une tribune collective (http://www.liberation.fr/debats/2016/02/20/fortifions-le-code-du-travail... ), l’utilisation dès l’article 1 du terme « personne » au lieu de « salarié » n’est pas anodin. Il consiste à « effacer les salarié-e-s, (soit) ne parler ni des employeurs, ni des pouvoirs patronaux ». Le contrat de travail devient du coup un accord entre personnes supposées égales…

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 00:02
.Remerciements : Nathalie Imhoff sa compagne, Mégane et Erwan ses enfants, Kaïs son petit-fils, Gérard Letailleur son père, Nicole Letailleur sa mère, Florence, Karine ses sœurs, Joaquim, Miguel ses frères et toute la famille, très touchés par la présence des nombreuses personnes qui se sont déplacées à l’église, des marques de sympathie et de soutien qui leur ont été témoignées lors du décès prématuré de Frédéric LETAILLEUR, à l’âge de 47 ans, remercient chaleureusement chacun d’eux qui, par leur marque d’affection, se sont associées à leur douleur. Ils expriment leur vive reconnaissance aux Maires et élus des communes de la Métropole, l’Aasic, le Parti de Gauche, Démocratie 2000, l’amicale des anciens, la paroisse, ses collègues et clients du Longchamp, leurs voisins, amis et les pétroplus, de leur participation, présence et soutien dans ce moment de deuil. Ils expriment enfin leur profond respect envers le personnel hospitalier du CHU de Rouen pour la prise en charge et les soins prodigués lors de son hospitalisation.

.Remerciements : Nathalie Imhoff sa compagne, Mégane et Erwan ses enfants, Kaïs son petit-fils, Gérard Letailleur son père, Nicole Letailleur sa mère, Florence, Karine ses sœurs, Joaquim, Miguel ses frères et toute la famille, très touchés par la présence des nombreuses personnes qui se sont déplacées à l’église, des marques de sympathie et de soutien qui leur ont été témoignées lors du décès prématuré de Frédéric LETAILLEUR, à l’âge de 47 ans, remercient chaleureusement chacun d’eux qui, par leur marque d’affection, se sont associées à leur douleur. Ils expriment leur vive reconnaissance aux Maires et élus des communes de la Métropole, l’Aasic, le Parti de Gauche, Démocratie 2000, l’amicale des anciens, la paroisse, ses collègues et clients du Longchamp, leurs voisins, amis et les pétroplus, de leur participation, présence et soutien dans ce moment de deuil. Ils expriment enfin leur profond respect envers le personnel hospitalier du CHU de Rouen pour la prise en charge et les soins prodigués lors de son hospitalisation.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 15:43
A mon fils.

La mort d'un enfant est un drame, le plus douloureux de tous. C'est un arrachement, une amputation.

La mort d’un enfant plonge dans le non-sens, car il est dans l'ordre habituel des choses qu'elle touche les personnes plus âgées que vous. La mort d'un enfant brise ce cycle de la vie que nous considérons comme normal parce qu'habituel.
Mercredi 13 janvier 2016, j’étais à côté de mon fils Frédéric, 47 ans. Lui tenant le poignet pour suivre le battement de son cœur, jusqu’à l’instant final. Il est parti sans souffrance, pour trouver le repos suite à cette maladie qui l’affaiblit un peu plus chaque jour. Il ne reste plus qu’à lui fermer les yeux.
La mort d'un enfant donne place au deuil le plus difficile qui soit, quel que soit l'âge de l'enfant.
Comme tous les deuils, celui en rapport au décès d'un enfant engendre une période de choc et de difficultéś à accepté la réalité́ de la mort, face au désir éperdu de conserver celui qui n'est plus.


Mardi 26 janvier à 10h en l’église de Petit Couronne, ma famille rendra hommage à Frédéric en pensant qu’il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. Fréderic, mon fils, tu seras toujours avec nous.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 23:32

Les attaques qui ont eu lieu à Paris s'en prennent aux fondements mêmes de notre société. Elles sont une atteinte à notre humanité, à notre tolérance, à notre liberté.

Nous sommes nombreux à travers le monde à savoir ce que l'on ressent lorsque le terrorisme frappe notre vie et celle de nos proches. Lorsqu'il cherche à affecter nos relations. Aujourd'hui, une fois encore, nous traversons une innommable tragédie.

C'est bien plus qu’un Ces attaques cherchent à saper les fondements mêmes de nos sociétés.
Nous découvrons peu à peu les macabres détails de la tragédie d'hier soir. Mais nous savons d'ores et déjà qu’il s’agissait d’un attentat prémédité, destiné à répandre la haine dans la société française et le reste du monde. Et nous savons comment y répondre.
Unissons-nous avec les citoyens et citoyennes du monde entier, et partageons nos messages de soutien et de solidarité, pendant que nous essayons tous de prendre la mesure de ce qui s’est passé. Défions la logique meurtrière derrière cette attaque en montrant que, même en ce jour horrible, notre espoir sera plus fort que la peur. Quand la France a été frappée par les attaques terroristes en début d’année, nous avons été plus de 800 000 à manifester notre soutien. Ensemble, faisons une nouvelle fois briller l’unité dans l’obscurité.
Avec tristesse et espoir.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 23:00

La mauvaise gestion du Maire et de sa majorité s’inscrit dans leur soutien au gouvernement qui réduit le pouvoir d’achat des familles et des retraités, augmente les taxes et impôts, le coût des énergies et réduit les dotations aux collectivités locales.

Au niveau local, le Maire hypothèque l’avenir (près de 250 000€ de recettes, non encaissées et perdues depuis 2007). Il continue de brader le patrimoine et le foncier de la ville, privant celle-ci de la maitrise de son territoire et de son peuplement (Plus de 600 000€ de biens vendus au dernier conseil). Des cessions de 10 à 50% en dessous des valeurs estimées par les domaines. Certes c’est une recette mais elle est ponctuelle et supprime près de 60 000€ de recettes annuelles courantes. De la gestion à très courte vue !

Depuis six ans, le patrimoine de la ville a été réduit de plus de 4 000 000€. Ce serait un moindre mal si cet argent était investi pour améliorer des ressources durables, préserver le service public et les activités, réduire les impôts et le coût des services. Cela pourrait ce comprendre.

Mais ce n’est pas le cas, au contraire, cette année :

Pour nos aînés: la ville supprime son service d’aide-ménagères, supprime le repas estival, supprime le colis ou le repas des aînés de fin d’année, supprime en partie les repas d’animation à la résidence des couronniers.

A cela s’ajoutent des impôts locaux payés par les plus modestes, conséquence de la suppression d’une demi part pour les veufs et l’intégration dans le calcul des impôts des sommes perçues au titre des enfants. Merci à Sarkozy et Hollande, bonnet blanc, blanc bonnet.

Pour les écoliers : réduction de 20% de la durée du séjour en classe de neige, mais réduction seulement de 10% du prix payé par les parents. Soit une hausse de 10% par nuitée par rapport à 2014.

Pour tous les citoyens ; réduction des heures d’ouverture de la piscine, de la bibliothèque, de la mairie. Cette décision est en contradiction avec la convention de 1982 sur la réduction du temps de travail à 35h qui, en contrepartie, imposait une ouverture plus grande des services au public.

En outre : suppression de l’aide à l’esthétique urbaine. Augmentation du foncier bâti et de la TEOM. Ci-joint un lien concernant les augmentations de la taxe foncière et TEOM en Seine Maritime et Eure. Le tableau provient de L'Observatoire de l'union nationale de propriété immobilière Vous y trouvez Petit-Couronne à la 11ème page. Avec une hausse des taux de +21.94%.

Jugez-vous même en allant sur le lien « http://fr.calameo.com/read/004530821b2cb985a687a »

Pour les personnels municipaux ; cérémonie des vœux au personnel autour d’un cocktail dinatoire réservée désormais aux agents actifs. Leur conjoint(e) et agents retraités ne sont plus conviés. Par une note adressée au personnel, le maire tire le constat de son échec : une majorité d’employés boudait cette invitation. Les gros problèmes de management et d’effectifs dans plusieurs services, expliquent le mécontentement des personnels.

Une ville qui recule, une ville de plus en plus dortoir !

Nous connaitrons fin 2015, le recensement national. Pour la première fois depuis plus de 50 ans, allons-nous perdre habitants, emplois, commerces ? Une hausse des logements vacants etc. ? Ce sont des indicateurs essentiels sur l’attractivité d’une ville et l’incidence qui peut en découler sur ses valeurs immobilières.

Published by Gérard Letailleur
commenter cet article

Présentation

  • : Le Blog de Gérard Letailleur
  • : Retrouvez les réactions de Gérard Letailleur concernant les sujets d'actualité et de société. elections municipales, petit couronne, parti socialiste, parti communiste,parti de gauche, front de gauche,
  • Contact

Réseaux sociaux

badge (1)

Recherche

Téléchargement du dossier scolaire

La rentrée scolaire en question, nos explications au format .pdf :

Page 1 Page 1

Page 2 Page 2